Accord social 2019-2020
Les salaires peuvent augmenter de 4,6 %

Le Conseil central de l'économie (CCE) a calculé l'augmentation maximale des salaires en 2019 et 2020, conformément à la loi de 1996 sur la protection de l'emploi et de la compétitivité des entreprises.

Compte tenu de la croissance prévue du coût horaire du travail dans les trois pays de référence (Allemagne, France, Pays-Bas), la marge disponible est de 4,6 %. L'inflation attendue est à 3,8 %. Étant donné l'indexation automatique des salaires, en vigueur en Belgique, il reste (4,6 - 3,8) 0,8 % d'augmentation barémique légalement possible en deux ans. C'est le chiffre soumis aux négociateurs du "Groupe des dix" (G10), chargés de conclure un accord social. Ils doivent en principe avoir terminé fin janvier, avant l'ouverture des négociations sectorielles.

La limite fixée par le CCE est légale et donc stricte. Faute de gouvernement de plein exercice, seul le Parlement pourrait entériner un accord qui irait au-delà. La marge de négociation est néanmoins réelle. Le chiffre de 0,8 % est global et il n'est pas rare que le G10 accepte d'aller au-delà pour le salaire minimum. Ce chiffre concerne le coût salarial et il est aussi arrivé que le G10 utilise des biais (écochèques, chèques-repas, frais divers, plans de pension...) pour arriver à une hausse supérieure du pouvoir d'achat des salariés.

Autres actus se rapportant au sujet

  • Accords sociaux 2019-2020
    Négociations serrées en commissions paritaires

    Malgré le faux bond de la FGTB, un accord social interprofessionnel 2019-2020 a pu être mis en œuvre.
    Lire la suite
  • Diversité en entreprise à Bruxelles
    Boîte à outils

    Actiris accompagne les employeurs bruxellois dans la mise en place d'un plan "diversité" au sein de leur activité. Un dispositif au bout duquel un (co)financement peut matérialiser les actions.
    Lire la suite
  • Flandre
    Choix

    Le gouvernement flamand prévoit de dégager un excédent budgétaire de 75 millions d'euros en 2024.
    Lire la suite
  • Brexit
    UE à 27

    L'Union européenne entend maintenir son budget inchangé même en cas de départ du Royaume-Uni.
    Lire la suite