Accord social 2019-2020
Les syndicats à la fois à la table et dans la rue

Les représentants des employeurs (FEB, UCM, Unizo, Agrofront) et des salariés (CSC, FGTB, CGSLB) doivent conclure un accord interprofessionnel 2019-2020 valable pour l'ensemble du secteur privé. Un agenda de négociations a été établi, ainsi qu'une liste des points à aborder : marge salariale, répartition de l'enveloppe bien-être, application des vingt-huit mesures du "jobsdeal" de l'été, fusion des statuts ouvrier et employé...

En même temps, les syndicats, sous l'impulsion de la FGTB, essaient encore et toujours de faire monter la pression sociale contre le gouvernement. Arrêts de travail et manifestations sont au menu de ce mois de décembre.

Pour assurer la promotion de ces "actions", le syndicat socialiste a annoncé que la marge salariale pour 2019-2020 serait négative. "Inacceptable", ajoute-t-il.

Cette marge est calculée par le Conseil central de l'économie au vu de l'évolution des salaires dans les trois grands pays voisins. Elle sera faible mais le calcul ne sera effectué qu'en janvier et une marge négative est impossible. Elle pourrait être nulle, auquel cas la loi de 1996 sur la sauvegarde de la compétitivité imposerait un gel des salaires. On n'en est pas là et annoncer a priori son intention de ne pas respecter la loi est une pratique pour le moins inhabituelle.

Autres actus se rapportant au sujet

  • La construction embauche
    Au minimum 6.000 emplois de plus en cinq ans

    Le Bureau du plan prévoit 6.000 travailleurs supplémentaires dans le secteur en Wallonie d'ici 2024.
    Lire la suite
  • Relations BtoB
    Une loi pour protéger les plus faibles

    Le parlement fédéral a approuvé une proposition de loi pour encadrer les relations entre professionnels (BtoB). L'objectif est de protéger les "petits" entrepreneurs.
    Lire la suite
  • Accord social 2019-2020
    Le feu rouge de la FGTB franchi sans encombre

    Comme en 2015-2016, le rejet du syndicat socialiste sera sans effets. La négociation sociale fédérale fonctionne même si la FGTB n'y adhère plus que par éclipses.
    Lire la suite
  • Cessation d'activité
    Le droit passerelle est élargi et renforcé

    Une large majorité s'est dégagée au parlement pour apporter deux améliorations à l'aide dont bénéficient les indépendants forcés de cesser leur activité.
    Lire la suite