Agriculture wallonne
Un business club et un meilleur soutien

L'Agence wallonne pour la promotion d'une agriculture de qualité (Apaq-W) change de statut (voir cadre). Cela se traduit immédiatement par deux nouveautés : la création d'un business club et une collaboration avec l'Awex (Agence wallonne à l'exportation et aux investissements étrangers).
Le business club a tenu sa première réunion aux Moulins de Beez (Namur). Environ 130 personnes étaient présentes, représentant à la fois les producteurs (viande, fromage...), les transformateurs, les distributeurs et certaines collectivités locales (universités, communes). Le premier orateur était le ministre de l'Agriculture, René Collin (CDH). Il a souligné l'importance du réseautage dans le secteur alimentaire. Réunir tous ces acteurs peut créer des synergies, par exemple pour participer à des foires et salons, et donner des idées. Ainsi, Pascal Léglise, du groupe Carrefour, a expliqué dans quelles conditions ses magasins offraient de la place aux produits locaux. "L'intérêt du consommateur pour les circuits courts se renforce", a-t-il démontré, chiffres à l'appui.

Philippe Mattart, directeur général de l'Apaq-W, a détaillé les actions menées à l'exportation avec l'Awex et le soutien de fonds européens. Dès le début de cette année par exemple, 500.000 euros seront consacrés à la promotion de la viande de bœuf wallonne dans les pays du golfe Persique. Un programme de trois ans fera la promotion de la nourriture bio en France et en Belgique. Les efforts seront poursuivis pour répandre le label "Lekker Waals" ("délicieusement wallon") en Flandre. En outre, des actions pédagogiques vont démarrer dans les écoles pour inciter les jeunes à consommer local.

Jean-Luc Pigneur, restaurateur-traiteur, fondateur de l'Atelier Vieusart à Wavre, a décrit l'asbl Génération W. C'est un collectif de chefs reconnus qui, depuis 2013, promeuvent les produits du terroir en gastronomie. Ils étaient dix au départ. Ils sont aujourd'hui 22, associés à 140 producteurs. Ils publient des livres, participent à des salons, organisent eux-mêmes des événements, etc.

La participation au business club de l'Apaq-W est gratuite. Informations auprès de Grégory Salemi : 081/33.17.14, g.salemi@apaqw.be.

[ apaqw.be }

Autonomie

L'Apaq-W n'est plus un organisme d'intérêt public de type A, mais une unité d'administration publique de type 2. Cela signifie davantage d'autonomie. L'agence fonctionne sur base d'une stratégie et d'un plan d'action et assure ensuite sa propre gestion.

Le conseil d'administration est composé de quinze membres, dont six au nom des agriculteurs (au moins un bio). Siègent également deux représentants des producteurs, deux des transformateurs, un horticulteur, un distributeur, un consommateur, un Awex et un seul délégué du ministre.

 

Autres actus se rapportant au sujet

  • Fédération wallonne des entrepreneurs de pompes funèbres
    Les pompes funèbres pensent à leur avenir

    Pour avoir plus de chances de réussite, la profession vient de rejoindre UCM, chargée de donner du poids à sa voix et ses revendications.
    Lire la suite
  • Reconnaissance régionale
    Wallonie, terre de talents

    Le parlement wallon met en lumière quinze talents de la Région, qui se distinguent dans différents domaines. L'excellence est leur dénominateur commun.
    Lire la suite
  • La musique doit se payer
    Unisono, la plateforme qui simplifie les démarches

    Il faut payer des droits d'auteur à la Sabam et des droits dits voisins à la Simim et à Playright. Cela fait des années qu'UCM demande à ces trois sociétés de s'harmoniser. Message reçu.
    Lire la suite
  • La CSC affilie des indépendants
    Le syndicat chrétien ratisse (trop) large

    Si la CSC se pique de défendre les indépendants, elle devrait réclamer l'égalité en matière de pension, la baisse des cotisations à 20 %...
    Lire la suite