Arrondi
Prêts ?

Les pièces de un et de deux centimes encombrent les consommateurs et les commerçants. C'est pourquoi l'arrondi sera obligatoire à partir du 1er décembre dans la minorité de magasins qui utilisent encore ces piécettes.

L'arrondi – un ou deux centimes en plus ou en moins – n'intervient qu'à la caisse, sur le total des achats. Il est donc aléatoire et sans effet sur les prix. Les commerçants sont libres de le pratiquer ou pas sur les paiements par carte. S'ils le généralisent, ils doivent l'indiquer.

Le ticket de caisse devra indiquer le total de l'addition et la somme à payer, qui ne peut donc différer que de deux centimes au maximum. Il faut contacter son fournisseur de caisse si une adaptation est nécessaire.

[ bienarrondir.belgium.be }

Autres actus se rapportant au sujet

  • Code des sociétés
    La nouvelle loi est en vigueur

    Le code des sociétés de 1873 a été entièrement revu par l'ancien gouvernement. Il n'existe plus que six formes possibles...
    Lire la suite
  • Soldes de janvier
    Les clients étaient au rendez-vous

    Malgré la montée en puissance du Black Friday en novembre et la possibilité des offres couplées en décembre, l'événement commercial garde un impact fort.
    Lire la suite
  • Flambée des faillites
    Les chiffres sont pires que la réalité

    Avec 11.817 faillites enregistrées l'an dernier, la hausse est de plus de 10 %. Le record absolu de 2013 est chatouillé.
    Lire la suite
  • "Travailler ensemble"
    Accord Unia-employeurs pour la diversité

    Élargir son champ de recrutement : c'est dans cet esprit que les huit organisations représentatives des employeurs ont signé un accord de collaboration avec Unia, le centre pour l'égalité des chances.
    Lire la suite