Association des commerçants de Saint-Ghislain
Changement de présidence

Présidente de l'association des commerçants de Saint-Ghislain durant trois ans et demi, Lory Goavec s'est attelée à de nombreux projets, avec en tête de liste la redynamisation de l'association : elle a mis fin au déclin et a fait grimper le nombre de cotisants de 30 à 80. "Avoir des membres, une représentativité, est la base. Seul, on va plus vite mais ensemble, on va plus loin", commente Lory. Il était impératif de collaborer avec la Ville et c'est une véritable dynamique qui s'est installée au fil du temps avec le Syndicat d'initiative. "Travailler chacun de son côté n'a aucun sens. Communiquons, unissons nos forces dans l'intérêt des commerçants", souligne la présidente sortante, et c'est dans cette optique que les différentes actions sont menées. Notons encore le travail effectué auprès des propriétaires des cellules vides du centre-ville, qui a débouché sur l'ouverture de neuf enseignes.

Aujourd'hui, Lory Goavec souhaite se consacrer davantage à sa boutique de prêt-à-porter féminin, qu'elle tient seule tout en développant (Covid oblige) le commerce en ligne. Si elle compte rester disponible et active dans l'association, elle a cependant passé début novembre le flambeau de la présidence à une toute jeune commerçante, Zoya Beauport.

Zoya est à la tête d'une boutique de vêtements et accessoires pour enfants avec sa grand-mère. Un duo de choc et de générations différentes qui joue la carte de la complémentarité. Du haut de ses 20 ans, Zoya ne manque pas d'idées pour le cœur de ville. Sa première démarche : aller à la rencontre des commerçants. Dès qu'elle le peut, la présidente pousse les portes de chaque boutique afin de connaître les besoins, attentes des professionnels. Elle a également lancé une petite enquête.

"Je vais poursuivre le travail effectué par Lory tout en apportant un souffle nouveau", assure la jeune femme. Cela commencera, si l'actualité le permet, par l'organisation d'une parade de Noël…

Pour mettre un maximum de chances de réussite de son côté, Zoya Beauport a d'ores et déjà intégré le réseau UCM Commerce, qui propose aux représentants d'associations de commerçants de la province des rencontres interactives favorisant l'échange de bonnes pratiques.

Autres actus se rapportant au sujet

  • Le commerce en situation précaire
    Les soldes d'hiver, un moment crucial

    UCM a interrogé les commerçants indépendants des secteurs saisonniers (habillement, chaussure, maroquinerie) à la veille des soldes de janvier. Le secteur a énormément souffert depuis le début de la pandémie.
    Lire la suite
  • Inondations
    Aide

    Les commerçants situés dans une des 209 communes sinistrées peuvent obtenir une aide à la relance de 5.000 euros maximum, sous forme de remboursement de frais. C'est le dispositif "restart shop"
    Lire la suite
  • Sanction du vol à l'étalage
    Une procédure simple pour punir les délinquants

    Les vols à l'étalage vont peut-être, enfin, être sanctionnés. Les policiers peuvent, depuis le 1er janvier, infliger une amende sur-le-champ aux chapardeurs pris en flagrant délit.
    Lire la suite
  • Hainaut Centre : rapport de l'Instance Bassin EFE
    Faire correspondre l'offre et la demande

    Les Instances Bassin EFE (enseignement qualifiant, formation, emploi) ont pour mission de renforcer l'adéquation entre les besoins de leur territoire et l'offre d'enseignement qualifiant et de formation.
    Lire la suite