Baromètre bruxellois
Les entrepreneurs face à la crise

Dans quelle mesure les indépendants et PME sont-ils touchés par les conséquences de la guerre en Ukraine ? Comment réagissent-ils ? La huitième édition du "baromètre" de Brupartners (Conseil économique et social) apporte un éclairage précieux. Bien sûr, l'enquête a été réalisée à Bruxelles mais les conclusions ne pourraient pas être très différentes en Wallonie ou en Flandre.

Par rapport à la fin de 2021, une majorité d'entrepreneurs constate une baisse de rentabilité (61 %), de la trésorerie (58 %), de la qualité de vie (55 %), du chiffre d'affaires (53 %), du carnet de commandes (52 %)… Ceux qui notent une amélioration ne sont pas plus de 10 %.

Seuls 25 % des entrepreneurs ne ressentent pas les effets de la guerre en Ukraine. Les autres souffrent de l'augmentation des prix de l'énergie, mais aussi (43 %) des prix des fournitures et matières premières. C'est massivement le cas dans l'industrie, ou encore dans la restauration et le commerce.

Parmi les indépendants et PME touchés, 52 % – seulement ! – ont réagi en augmentant leurs prix. Ils sont 43 % à avoir réduit leur propre rémunération, 36 % à avoir pu diminuer leur consommation et 15 % à avoir compressé leurs frais de personnel.

Interrogés sur leurs priorités pour les six prochains mois, ils ne sont que 39 % à opter pour le "business as usual", à faire le gros dos en espérant des temps meilleurs. Les autres réagissent en intensifiant leur marketing (43 %), en aménageant les locaux (28 %), en investissant en matériel et machines (27 %), en cherchant de l'argent frais (19 %), en se développant à l'exportation (9 %), etc.

Dans ses conclusions, Brupartners appelle le gouvernement à mieux soutenir les investissements des entreprises, en particulier dans l'énergie durable. Il l'invite aussi à bien évaluer l'impact de ses décisions sur les indépendants et les PME. Beaucoup luttent pour leur survie et ne peuvent subir de charges ou de contraintes supplémentaires.

Autres actus se rapportant au sujet

  • Droit passerelle
    Quasi-extinction

    Le droit passerelle pour les indépendants est prolongé jusqu'au 30 juin, mais dans des conditions très restrictives.
    Lire la suite
  • Davantage d'indépendants et de PME
    Les projets d'entreprise plus nombreux que jamais

    Le nombre de starters n'a jamais été aussi élevé que l'an dernier : 119.830. C'est 12,2 % de plus qu'en 2020, presque 50 % de plus qu'en 2011, quand Graydon, UCM et Unizo ont commencé leur relevé annuel.
    Lire la suite
  • Professions libérales
    Un premier code de conduite RGPD pour les notaires

    Un premier code de conduite RGPD pour les notaires. Il complète et précise les dispositions en les adaptant aux particularités du secteur et au traitement de données à caractère personnel et confidentiel.
    Lire la suite
  • Communautés d'énergie
    Le circuit court au bénéfice de tous

    Les citoyens, pouvoirs publics et entreprises peuvent dorénavant s'unir en communautés pour produire et consommer ensemble une énergie renouvelable locale à un tarif avantageux.
    Lire la suite