Courrier : bpost plus cher et plus lent
Hausse des tarifs, baisse du service

Au 1er janvier, bpost a augmenté ses tarifs. Le timbre Prior (distribution à J+1) est passé de 1 euro à 1,21 euro. Le timbre non Prior est passé 0,95 euro à 1,01 euro. Les rabais liés à la quantité restent identiques : trois centimes à l'achat de dix timbres, quinze centimes pour l'utilisation d'une machine à affranchir.

Au 1er mars, le mode de distribution a changé. Les envois Prior sont toujours délivrés le jour ouvrable suivant (J+1). Les courriers non Prior ne sont plus distribués que deux jours par semaine : selon les régions soit le lundi et le mercredi, soit le mardi et le jeudi. Cela signifie que le J+3 sera difficile à garantir les semaines où tombent des jours fériés.

Si UCM peut comprendre que les évolutions technologiques contraignent la poste à modifier ses pratiques, elle constate que les indépendants et PME – qui pour beaucoup restent de bons clients – sont durement pénalisés en ce début d'année. L'augmentation des tarifs est de 8 % pour les non Prior et de l'ordre de 20 % pour les envois urgents. C'est énorme ! Surtout pour un service moins bien garanti…

Aux "très gros" utilisateurs, bpost propose des contrats qui réduisent les coûts et permettent de choisir une distribution J+4 à 0,577 euro l'envoi. Cette formule devrait être accessible aux professionnels qui doivent confier à la poste des envois non urgents.

Autres actus se rapportant au sujet

  • La Chambre s'amuse
    Surenchère de congés

    En l'absence de gouvernement de plein exercice, les propositions de loi généreuses se multiplient à la Chambre.
    Lire la suite
  • Emploi et handicap
    DuoDay, c'est maintenant !

    Le 14 mai aura lieu la sixième édition du DuoDay pour sensibiliser les employeurs au travail des personnes en situation de handicap. En Belgique, seulement 35 % de ces personnes ont un emploi.
    Lire la suite
  • Coronavirus : conseils aux PME
    Bon à savoir

    L'alerte sanitaire due à la propagation du virus Covid-19 pèse sur l'économie. Les chefs d'entreprise et les indépendants peuvent réagir.
    Lire la suite
  • Proximedia au tribunal
    Une foule d'indépendants se joint à l'action

    La société Proximedia est poursuivie pour "pratiques de marché déloyales". À l'ouverture du procès, une centaine d'indépendants se sont constitués parties civiles...
    Lire la suite