Chèques consommation
Pensez à les accepter

Les entreprises avaient la possibilité d'octroyer en 2020 des chèques consommation défiscalisés, d'un maximum de 300 euros, à chaque salarié. L'équivalent de 82 millions d'euros a ainsi été distribué. Ce montant n'est pas définitif puisque le personnel soignant peut encore bénéficier du système.

Les chèques sont valables jusqu'au 31 décembre 2021. Ils ne peuvent être dépensés qu'auprès d'indépendants et de PME qui ont été obligés de fermer pendant la crise. Pour l'instant, ils ne sont échangeables que dans les magasins non alimentaires de moins de dix personnes (donc hors grandes chaînes). Les restaurants, cafés, établissements culturels et sportifs pourront également les accepter dès leur réouverture. Et se faire rembourser auprès des organismes émetteurs.

Monizze a émis des chèques consommation électroniques, qui figurent sur les mêmes cartes que les chèques-repas ou les écochèques. Il faut donc un terminal pour les accepter. Les deux autres émetteurs, Edenred et Sodexo, n'ont émis que des chèques papier, par coupures de dix euros. Les indépendants qui les acceptent doivent les rentrer auprès des sociétés émettrices, comme on le faisait naguère pour les titres-repas papier.

Pratiquement, sur le site viabelgium.be (créé par les trois émetteurs réunis), un formulaire unique est à remplir pour recevoir toutes les informations nécessaires. Il y a une commission à payer : un pourcentage, minime mais variable, du montant encaissé en chèques. Le principe "pas de transaction, pas de frais" est respecté. Chaque émetteur actualise en ligne la liste des magasins, restaurants et autres lieux où "ses" chèques consommation sont(seront) acceptés. Y figurer peut être utile car nombre de salariés ne savent pas trop, aujourd'hui, où écouler leurs chèques.

[ viabelgium.be }

Autres actus se rapportant au sujet

  • Charleroi
    Rénovation de la Ville-Haute

    Avec un budget total de 43 millions d'euros, c'est un véritable relifting de la Ville-Haute de Charleroi qui a débuté en février, pour s'achever en juillet 2023.
    Lire la suite
  • La Louvière
    Plan de relance

    Ce plan a pour ambition de venir en aide aux secteurs associatif, sportif, culturel et folklorique, mais aussi de contribuer à la reprise du commerce local et de l'horeca.
    Lire la suite
  • Cellules commerciales vides
    Mons revoit sa taxe

    Le montant de la taxe relative aux cellules commerciales vides montoises se fixe selon la surface et non plus sur base du mètre courant de façade multiplié par le nombre d'étages.
    Lire la suite
  • Bruxelles
    Le chèque commerce communal

    Ce ne sont pas moins de douze communes bruxelloises qui proposent une variété de chèques commerces en réaction à la crise.
    Lire la suite