Chèques-entreprises wallons
Une aide simplifiée et étendue

Le dispositif wallon des chèques-entreprises est un outil d'accompagnement des entrepreneurs, starters et porteurs de projet. Il apporte une aide financière à la consultance, à la formation ou au coaching pour tout ce qui concerne la création ou la croissance de l'entreprise.

En mars 2017, à l'initiative du ministre de l'Économie, Pierre-Yves Jeholet (MR), tous les chèques ont été regroupés dans un dispositif unique. En deux ans, vingt-deux millions d'euros ont été versés à quelque 4.600 entrepreneurs, pour 6.400 dossiers. Certains ont effet demandé plusieurs aides. Au total, 420 prestataires de services sont agréés (dont 10 en Flandre et 131 à Bruxelles).

L'octroi de chèques est lié à six thèmes définis : la création, le développement, la transmission, l'exportation, l'innovation et le numérique. Le pourcentage d'intervention est en principe de 50 % des dépenses engagées (hors TVA) avec des exceptions à 75 % ou même 80 % pour certains axes prioritaires (cybersécurité, internationalisation, cession...). Le montant maximal couvert va de 5.000 euros (coworking) à 90.000 euros (accompagnement à la croissance).

Un septième thème s'ajoute : le développement durable. Depuis le 8 avril, des chèques-entreprises sont disponibles pour les projets d'économie circulaire (optimisation des ressources et matériaux), pour l'étude de la faisabilité tant technique qu'économique. Le taux d'intervention est de 75 %. Un chèque énergie est créé pour prendre en charge 75 % des frais des audits, qui peuvent ouvrir le droit à d'autres aides relevant du ministre de l'Énergie, Jean-Luc Crucke (MR).

Enfin – ce n'est pas le moins important – un site a été mis en ligne. Il regroupe l'ensemble des interventions possibles (domaines, montants, conditions...) de manière claire et orientée vers l'utilisateur.

[ cheques-entreprises.be }

Autres actus se rapportant au sujet

  • La construction embauche
    Au minimum 6.000 emplois de plus en cinq ans

    Le Bureau du plan prévoit 6.000 travailleurs supplémentaires dans le secteur en Wallonie d'ici 2024.
    Lire la suite
  • Relations BtoB
    Une loi pour protéger les plus faibles

    Le parlement fédéral a approuvé une proposition de loi pour encadrer les relations entre professionnels (BtoB). L'objectif est de protéger les "petits" entrepreneurs.
    Lire la suite
  • PME et exportation
    Une entreprise, un jeune, un marché : c'est Explort

    D'un côté, nous avons des entreprises wallonnes, de l'autre, nous avons des jeunes. Depuis 2006, l'Awex les met en contact grâce au programme Explort.
    Lire la suite
  • Wallonie
    Favoriser l'entrepreneuriat

    Dans sa publication "Dynamiques régionales" n° 7, l'Iweps aborde la sensibilisation à l'entrepreneuriat, avec un focus sur les jeunes. Y figure notamment une étude réalisée par Valérie Beghain (UCM).
    Lire la suite