Commerce
Contrainte

Tous les commerces devront proposer au moins un moyen de paiement électronique à leurs clients à partir du 1er juillet 2022. Le ministre des Finances, Vincent Van Peteghem (CD&V), a fait passer la mesure au nom de la lutte contre la fraude fiscale.

Les organisations de défense des indépendants, dont UCM, ont posé deux conditions, qui ont été rencontrées. Il restera possible d'utiliser du cash. Et il ne sera pas obligatoire de louer ou acheter un terminal Bancontact. Utiliser Apple Pay ou Payconiq sera suffisant.

Des incitants fiscaux (déductibilité à 125 ou 120 %) sont en discussion pour amortir le coût de l'équipement éventuel et des commissions. Il est question d'un budget de 14 millions d'euros, reflet de la charge imposée aux commerçants.

Autres actus se rapportant au sujet

  • Flambée des salaires
    Les entreprises paient la facture de l'inflation

    Le coût horaire du travail augmentera cette année de 4,8 % de plus en Belgique que dans les grands pays voisins. En conséquence, nos entreprises perdront 3 % de parts de marché en 2022 et encore 1,5 % en 2023.
    Lire la suite
  • Modalités de garantie modifiées
    Davantage de risques pour les vendeurs

    Les règles de garantie sur la vente de biens durables aux consommateurs sont modifiées. La garantie reste fixée à deux ans au minimum. Mais depuis le 1er juin, c'est au vendeur de prouver que le défaut de conformité est dû au consommateur pendant toute cette durée.
    Lire la suite
  • Secteurs horeca et commerce
    Appel à projets "zéro déchet"

    La Wallonie lance un nouvel appel à projets "zéro déchet" auprès des professionnels de l'horeca et du commerce (alimentaire comme non alimentaire).
    Lire la suite
  • Fuite de mazout ?
    Assainir

    En cas de fuite d'un réservoir de mazout de chauffage ou d'une de ses conduites ayant occasionné une pollution, le Fonds Promaz intervient financièrement pour l'assainissement du sol.
    Lire la suite