Commerce
Contrainte

Tous les commerces devront proposer au moins un moyen de paiement électronique à leurs clients à partir du 1er juillet 2022. Le ministre des Finances, Vincent Van Peteghem (CD&V), a fait passer la mesure au nom de la lutte contre la fraude fiscale.

Les organisations de défense des indépendants, dont UCM, ont posé deux conditions, qui ont été rencontrées. Il restera possible d'utiliser du cash. Et il ne sera pas obligatoire de louer ou acheter un terminal Bancontact. Utiliser Apple Pay ou Payconiq sera suffisant.

Des incitants fiscaux (déductibilité à 125 ou 120 %) sont en discussion pour amortir le coût de l'équipement éventuel et des commissions. Il est question d'un budget de 14 millions d'euros, reflet de la charge imposée aux commerçants.

Autres actus se rapportant au sujet

  • Association des commerçants de Saint-Ghislain
    Changement de présidence

    Présidente de l'association des commerçants durant trois ans et demi, Lory Goavec a passé début novembre le flambeau à une toute jeune commerçante, Zoya Beauport.
    Lire la suite
  • L'Antwerp World Diamond Centre, membre UCM
    Le diamant brille toujours à l'exportation

    La position d'Anvers sur le marché mondial du diamant est bien connue. Toutefois d'autres villes, comme Surat en Inde, Ramat Gan en Israël ou Dubaï aux Émirats, rêvent de lui ravir sa place. L'organisation AWDC tente de l'éviter
    Lire la suite
  • Paiement des cotisations sociales
    Ajuster à la baisse sera enfin plus facile

    Les indépendants n'auront bientôt plus de "seuil" à franchir pour pouvoir payer moins de cotisations que le montant réclamé par leur caisse d'assurances sociales.
    Lire la suite
  • En cas de décès
    Allocation

    En cas de décès du conjoint, du partenaire cohabitant ou d'un enfant, les indépendants qui interrompent leur activité pourront bénéficier d'une allocation quotidienne de 85,77 euros pendant dix jours.
    Lire la suite