La CSC affilie des indépendants
Le syndicat chrétien ratisse (trop) large

Étonnante initiative de la CSC, qui annonce vouloir affilier les indépendants dit "freelancers", qui travaillent seuls et généralement pour un seul commanditaire. L'argument du syndicat est péremptoire : ce sont de faux indépendants.

Freelancer typique.
© Jean-Luc Flémal/Belpress.com

UCM et son équivalent flamand Unizo ont eu la même réaction : cette tentative de recruter de nouveaux affiliés est déplacée. Une loi de 2006 définit la différence entre un travailleur indépendant et un travailleur salarié. Elle permet à l'Inspection sociale de requalifier, si nécessaire, une relation de travail. Cette loi prend en compte neuf critères. Ne pas être soi-même employeur et n'avoir qu'un seul client sont deux éléments cités. Il y en a sept autres, sur le mode de rémunération ou l'organisation du travail, qui rangent plutôt les freelancers du côté des indépendants. Sans compter qu'avant même d'examiner les critères matériels, la loi de 2006 consacre "la volonté des parties" comme élément déterminant.

Bref, sauf intervention de l'Inspection sociale, un indépendant est un indépendant tout comme un salarié est un salarié. Il n'y a pas de zone grise juridique : chaque personne relève de l'un ou l'autre statut, à titre principal du moins.

Si la CSC se pique de défendre les indépendants, fussent-ils freelancers, elle devrait réclamer l'égalité de traitement en matière de pension, la baisse des cotisations à 20 % et l'extension du régime des cotisations minimales aux douze premiers semestres. Elle devrait aussi respecter les règles imposées aux organisations représentatives des indépendants, c'est-à-dire prendre une personnalité juridique et publier ses comptes en toute transparence…

Autres actus se rapportant au sujet

  • Paiements électroniques
    La baisse des tarifs ne se fait pas sentir

    Depuis 2015 le prix a baissé de 2 % à 26 %. Alors pourquoi les commerçants ont-ils un ressenti différent ?
    Lire la suite
  • Reconnaissance régionale
    Wallonie, terre de talents

    Le parlement wallon met en lumière quinze talents de la Région, qui se distinguent dans différents domaines. L'excellence est leur dénominateur commun.
    Lire la suite
  • La musique doit se payer
    Unisono, la plateforme qui simplifie les démarches

    Il faut payer des droits d'auteur à la Sabam et des droits dits voisins à la Simim et à Playright. Cela fait des années qu'UCM demande à ces trois sociétés de s'harmoniser. Message reçu.
    Lire la suite
  • Nouveau congé parental
    Un dixième temps : l'employeur peut refuser

    La nouvelle formule à un dixième temps peut être refusée. C'était une exigence UCM...
    Lire la suite