Discrimination
FRANC JEU

L'inspection wallonne ne piégera pas les employeurs soupçonnés de discrimination à l'embauche. Le Parlement wallon a rejeté, majorité MR-CDH contre opposition PS-Écolo, une proposition de décret qui aurait autorisé des "contrôles mystère" : envois de faux CV et appels téléphoniques bidon.

L'UCM a poussé au rejet du texte. Organiser des traquenards n'est pas efficace pour promouvoir la diversité. La provocation, autorisée à Bruxelles et avec davantage de garde-fous au fédéral, n'est pratiquée nulle part en Europe. La discrimination est l'exception dans les PME et les rares faits relevés, déjà punissables, ne justifient pas une stigmatisation de l'ensemble des employeurs.

Autres actus se rapportant au sujet

  • Première embauche, zéro coti
    Plus de 30.000 emplois créés en deux ans

    Du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2020, tout employeur qui engage son premier salarié ne doit pas payer les cotisations sociales de base .
    Lire la suite
  • Les employeurs wallons s'engagent
    La formation contre les pénuries de main-d'œuvre

    Près de 200.000 Wallons cherchent un emploi, alors que beaucoup d'entreprises ont des difficultés à recruter et donc à grandir.
    Lire la suite