Discrimination
FRANC JEU

L'inspection wallonne ne piégera pas les employeurs soupçonnés de discrimination à l'embauche. Le Parlement wallon a rejeté, majorité MR-CDH contre opposition PS-Écolo, une proposition de décret qui aurait autorisé des "contrôles mystère" : envois de faux CV et appels téléphoniques bidon.

L'UCM a poussé au rejet du texte. Organiser des traquenards n'est pas efficace pour promouvoir la diversité. La provocation, autorisée à Bruxelles et avec davantage de garde-fous au fédéral, n'est pratiquée nulle part en Europe. La discrimination est l'exception dans les PME et les rares faits relevés, déjà punissables, ne justifient pas une stigmatisation de l'ensemble des employeurs.

Autres actus se rapportant au sujet

  • Prix à l'exportation
    Des PME parmi les pépites wallonnes

    L'année 2017 a été faste en ce qui concerne les exportations wallonnes.
    Lire la suite
  • Repenser la sécurité sociale
    Préserver la solidarité et libérer le travail

    L'UCM organise des soirées de réflexion prospective. Fin mai, avec les économistes Étienne de Callataÿ et Philippe Defeyt, l'avenir de la sécurité sociale était en question.
    Lire la suite
  • Métiers en pénurie
    Les emplois vacants, priorité politique

    Les emplois vacants sont une priorité politique. En Belgique, 140.000 postes de travail ne trouvent pas preneurs, alors que 480.000 personnes cherchent un emploi.
    Lire la suite
  • Louvain-la-Neuve
    Le TEMPS DE TRAVAIL en débat

    À l'invitation des Étudiants de gauche de l'UCL et des Jeunes socialistes du Brabant wallon, Pierre-Frédéric Nyst (président UCM) a participé à un débat sur la réduction collective du temps de travail.
    Lire la suite