DNS Benelux
Arnaque !

Attention : des affiliés UCM reçoivent des mails menaçants de DNS Benelux, les sommant d'acquitter une facture (autour de 300 euros) sous peine de poursuites et de désactivation du nom de domaine.

C'est une escroquerie. DNS Belgium existe et gère les noms de domaine. DNS Benelux, lui, opère depuis les Pays-Bas (le français du mail est parfois approximatif) et a été condamné en juin 2019 par le tribunal de Liège à une amende de 2.500 euros pour chaque nouvelle tentative d'extorsion. Plainte peut être déposée au point de contact du SPF Économie.

Il est évidemment capital de ne rien payer. Récupérer son argent serait illusoire vu l'extraordinaire passivité des autorités judiciaires face à ces pratiques. À l'évidence, la menace d'amende ne fait ni chaud ni froid à ces aigrefins.

Autres actus se rapportant au sujet

  • Accord social 2021-2022
    Les syndicats veulent plus qu'il n'est possible

    Il faut signer un accord interprofessionnel 2021-2022 avec une marge salariale de 3,2 %. Parce que c'est la loi. Parce que les employeurs ne peuvent pas faire plus.
    Lire la suite
  • PME : test Covid et télétravail
    Trop tard, trop flou, trop contraignant

    Le 19 mars, le gouvernement a instauré le testing en entreprise. En soi, c'est positif. La procédure comporte toutefois des zones d'ombre qui la rendent peu utilisable par les PME.
    Lire la suite
  • Droit passerelle simple ou double
    Les commerçants déçus

    Grosse déception pour les commerçants : contrairement à ce qui avait été annoncé, le double droit passerelle leur est refusé, sauf s'ils n'ont pas accueilli de clients sur rendez-vous.
    Lire la suite