Entreprendre au féminin
Le réseau Diane facilite la vie

La Wallonie et Bruxelles, fin 2019, comptaient 89.891 femmes indépendantes. Ce n'est pas rien, mais les hommes sont deux fois plus nombreux et ce déséquilibre persiste. L'augmentation du nombre d'entrepreneurs est de quelque 12 % en cinq ans pour l'un et l'autre sexes. Les femmes sont encore moins nombreuses – une pour quatre, voire pour cinq hommes – dans les secteurs techniques et technologiques les plus porteurs.

Le réseau Diane UCM, qui rassemble 3.750 adhérentes, a voulu identifier les causes de cette inégalité persistante. Ce n'est pas du côté des motivations qu'il faut chercher. Elles sont les mêmes quel que soit le genre : désir de se réaliser professionnellement, besoin d'autonomie et de flexibilité.

En revanche, près de 40 % des répondantes à l'enquête pensent qu'il est plus difficile d'entreprendre lorsqu'on est une femme. C'est une proportion d'autant plus considérable que les personnes sondées ont par nature surmonté les obstacles. Trois difficultés majeures sont citées. La première est la conciliation de la vie privée et de la vie professionnelle, parce que les femmes portent encore la plus grande part de la charge familiale. Il leur est aussi moins aisé de prospecter le marché pour trouver de nouveaux clients ou fournisseurs, et de facturer les prestations à leur juste valeur. Cela semble indiquer que le travail des hommes est a priori mieux considéré que celui des femmes. Cela montre l'importance du handicap culturel persistant, qui décourage les jeunes filles de se voir en cheffes d'entreprise et qui les détourne des études techniques et technologiques, les plus ouvertes vers l'entrepreneuriat.

Vu la situation, l'existence d'un réseau d'affaires exclusivement féminin est utile pour 92 % des répondantes. Cela permet, dans une ambiance particulière et avec une complicité, d'élargir son cercle professionnel, de partager des expériences et de trouver de nouvelles collaborations. Des atouts essentiels pour développer son business.

Le réseau Diane est ouvert à toutes les femmes qui disposent d'un numéro d'entreprise.

[ reseaudiane.com }

Autres actus se rapportant au sujet

  • Soutien wallon au commerce
    Éviter la désertification des centres-villes

    Le gouvernement wallon lance un plan "Horizon proximité". Il s'agit de favoriser la relance des magasins de proximité après la crise sanitaire.
    Lire la suite
  • PME : test Covid et télétravail
    Trop tard, trop flou, trop contraignant

    Le 19 mars, le gouvernement a instauré le testing en entreprise. En soi, c'est positif. La procédure comporte toutefois des zones d'ombre qui la rendent peu utilisable par les PME.
    Lire la suite
  • Droit passerelle simple ou double
    Les commerçants déçus

    Grosse déception pour les commerçants : contrairement à ce qui avait été annoncé, le double droit passerelle leur est refusé, sauf s'ils n'ont pas accueilli de clients sur rendez-vous.
    Lire la suite