Indépendants et protection sociale
Pension, maladie, faillite : le tiercé des inquiétudes

UCM a réalisé son quatrième baromètre du statut social des indépendants auprès d'un échantillon représentatif de 480 personnes. Les trois priorités ne varient pas. La pension reste le premier souci. Plus de huit répondants sur dix (82,5 %) souhaitent une amélioration du montant de la pension légale, qui dépasse rarement 1.260 euros par mois pour une carrière complète.

En deuxième position, plus de quatre indépendants sur dix (46 %) souhaitent une meilleure prise en charge des arrêts maladie. En cas d'incapacité de longue durée, plus de huit indépendants sur dix jugent le montant alloué (49 euros par jour pour un isolé) nettement insuffisant.

Le renforcement du droit passerelle ou couverture en cas de faillite est la troisième priorité, citée également par quatre indépendants sur dix (41,6 %).

Problème d'information

L'enquête montre que les indépendants connaissent très mal leurs droits. Près de quatre indépendants sur dix (38 %) ne savent pas à quel revenu ils pourront prétendre lors de leur retraite. Près de six sur dix ne connaissent pas les contours du congé de maternité et les 105 titres-services fournis gratuitement à la jeune maman.

Les améliorations du printemps dernier sont également très mal connues. Pour les maladies de courte durée, 55 % des indépendants ignorent qu'ils disposent d'une indemnisation dès le premier jour sous certificat médical de huit jours ou plus. Près de sept sur dix ignorent que l'aide financière existant en cas de faillite peut être demandée en cas de cessation forcée.

Au four et au moulin, les indépendants ont besoin d'une information immédiate, complète et personnalisée en cas de besoin. Dans ce cadre, UCM suggère de puiser dans les 3,5 milliards du fonds "pour le bien-être des travailleurs indépendants" les sommes nécessaires afin de développer des applications mobiles et autres services digitaux.

Autres actus se rapportant au sujet

  • Gratin wallon et Green Deal
    Assez de bla-bla, l'urgence est là

    "Nous avons dix ans pour changer notre modèle économique et un an pour mettre en route les réformes nécessaires." Sandrine Dixson-Declève a sonné le tocsin à la réception annuelle du Cese.
    Lire la suite
  • Dossier GSK
    Appel

    L'impact de la procédure de licenciement collectif sur les fournisseurs et sous-traitants n'est pas clair. UCM appelle ses clients concernés à se faire connaître.
    Lire la suite
  • Opération Créashop en Wallonie
    Un coup de pouce au commerce de centre-ville

    Le dispositif wallon Créashop vise à redynamiser les centres-villes et réduire le nombre de cellules vides. Une prime de 6.000 euros est à décrocher pour l'installation d'un nouveau commerce.
    Lire la suite
  • Formations UCM Academy
    Une aide financière à portée de main

    Le partenariat entre UCM et l'Association pour la promotion des PME permet une réduction de 50 % sur le coût de chaque formation.
    Lire la suite