Maladie du travail
Extension

Le Covid-19 était déjà reconnu comme maladie professionnelle pour le secteur des soins de santé. Cette reconnaissance s'étend désormais aux travailleurs des secteurs cruciaux ou essentiels actifs durant le confinement. Ceux pour qui le télétravail et la distanciation sociale étaient impraticables, parmi lesquels le personnel des magasins d'alimentation, ont été exposés à des risques élevés de contamination.

Les partenaires sociaux, consultés, ont émis un avis favorable à cette extension. L'employeur intervenant les 30 premiers jours d'incapacité sera indemnisé par l'Agence fédérale des risques professionnels (Fedris), dont le site web donne toutes les modalités de demande.

[ fedris.be/fr }

Autres actus se rapportant au sujet

  • Chômage temporaire massif
    Les jours de vacances annuelles s'accumulent

    C'est une situation embarrassante pour les entreprises, qui ont besoin de mettre les bouchées doubles d'ici décembre afin de récupérer une partie des pertes du confinement.
    Lire la suite
  • Maternité des salariées
    Charges supplémentaires pour les employeurs

    La nouvelle loi pénalise doublement les employeurs.
    Lire la suite
  • La rétroactivité a pu être évitée
    Le chômage pour force majeure suspend les préavis

    Jusqu'au 13 mars, le recours au chômage pour force majeure étaient très rares. Si un préavis était en cours, il continuait à courir...
    Lire la suite