Mons
Le palmarès des Prix Mercure

C'est dans le prestigieux Hôtel de ville de Mons qu'ont été remis fin novembre les Prix Mercure 2018. L'UCM soutient activement l'opération, en tant que partenaire mais aussi membre du jury.

Chaque année, plusieurs entreprises et commerces se distinguent dans le paysage économique de Mons. Si ces structures sont de tailles diverses et évoluent dans des domaines variés, les hommes et les femmes qui les pilotent ont toutefois deux points communs essentiels : ils sont montois et entreprenants. Ce sont de véritables ambassadeurs de qualité pour leur Ville, qui les remercie et les honore au travers d'un Prix Mercure, soit 3.000 euros destinés à des actions de promotion, auxquels s'ajoutent des cadeaux offerts par les partenaires de l'événement, dont l'UCM (également membre du jury). Treize lauréats forment le palmarès 2018...

Le prix de la jeune entreprise a été décerné à Necko Technologies. Cette start-up simplifie la vie de nombreuses entreprises et accélère leur développement grâce à la digitalisation. Le prix de l'innovation est revenu à MyData Trust, société spécialisée dans l'accompagnement de l'industrie life science, pour la mise en conformité de la nouvelle réglementation liée au RGPD (règlement général sur la protection des données).

La Maison Rouge a reçu le prix du jeune commerce. Ce concept store propose des cosmétiques, des bijoux home made et des produits bios mais également des expositions et des siestes acoustiques. L'Opticien Glineur a quant à lui remporté le prix de la constance. Présent à Mons depuis 1946, c'est une véritable institution familiale qui a su s'adapter au fil du temps. Les établissements Verhaegen ont, eux, été primés pour leur originalité. Il s'agit d'une enseigne renommée pour la gravure sur de multiples supports et les cachets.

Les lauréats des Prix Mercure 2018.

Le prix du dynamisme villageois a été attribué à L'Atelier des Calandres, petit atelier mécanique qui s'est installé à Hyon en 1990. Associé à Jetmax depuis 2004, il vend des vélos électriques de qualité.

Le P'tit Garin est "l'incontournable". C'est en respectant les valeurs du métier de boulanger et en sélectionnant minutieusement des ingrédients de qualité et de saison que l'établissement s'est fait connaître des Montois. Le prix de l'économie sociale a été remis aux Ateliers de Mons, entreprise de travail adapté des Amis des aveugles et malvoyants.

Mél'égumes a été mis à l'honneur en circuit court. Bien plus qu'une simple activité de maraîchage, on y pratique la culture de ses légumes de saison au moyen de la permaculture (nourrir la terre plutôt que la plante et laisser celle-ci se nourrir de la terre enrichie).

Le prix de l'urbanisme couronne "Ceci n'est pas un snack". En rentrant dans cette très belle maison historique rénovée, parée de pierre bleue et de chêne, on découvre un cadre chaleureux mêlant l'authenticité, les matériaux nobles et une cuisine de qualité.

Coups de cœur

Trois prix coups de cœur ont enfin été attribués. Le premier au Baromètre, un établissement horeca qui contribue au dynamisme de la ville. Le second au Passé Simple, une boutique d'antiquités active depuis plus de cinquante ans. Le dernier récompense trois générations de fleuristes sous l'enseigne La Bouquetière.

Précisons que l'UCM offre à l'ensemble des lauréats un package qui les aidera à développer leurs activités.

Autres actus se rapportant au sujet

  • Priorité politique 2019-2024
    Pour le pouvoir d'achat, diminuer les impôts

    La Belgique a la médaille d'argent des pays taxant le plus le travail, juste derrière la France.
    Lire la suite
  • La santé des PME au scanner
    Amélioration globale, mais la productivité s'érode

    Le rapport PME réalisé par Graydon, avec la collaboration de l'UCM et de l'Unizo, mesure la santé financière des PME.
    Lire la suite
  • Bye-bye Britain
    Les PME doivent anticiper le Brexit

    Le Brexit Impact Scan est un outil en ligne qui permet aux entreprises belges d'obtenir une analyse sur mesure des risques encourus.
    Lire la suite
  • Ni indépendants, ni salariés
    Un troisième statut n'est pas la solution

    Le service d'études de l'UCM a organisé un atelier de réflexion sur la question brûlante des sous-statuts.
    Lire la suite