Namur | Cérémonie des Alfers
Bonne cuvée pour l'UCM

Les lauréats des Alfers 2018 sont connus. Sur les cinq chefs d'entreprise récompensés pour leur dynamisme entrepreneurial, quatre sont clients UCM. Cocorico !

La remise des Alfers est l'événement annuel au sein du monde économique namurois. Initié par la Province et soutenu par l'ensemble des acteurs économiques, dont l'UCM, ce projet met en exergue et salue l'esprit d'entreprise. L'édition 2018 comporte quelques évolutions. Trois catégories ont été supprimées et un prix coup de cœur s'est ajouté. Au total, cinq chefs d'entreprise ont été récompensés.

Le Grand prix, couronnant le parcours le plus exemplaire, a été remis à Gilles Bazelaire et à son entreprise Superdog (Dogstudio). Nommée parmi les dix meilleures agences digitales mondiales en 2014 et 2015, la PME a pour volonté d'aller toujours plus loin dans les techniques et la créativité.

Le prix de l'innovation a été attribué à Philippe et Anoek Rondou, qui ont repris en 2000 l'entreprise Peintures Dothée. Ils ont mis sur le marché une peinture "zéro émission" pour le bien de tous.

Dans la catégorie internationale, c'est Annita Ginter, CEO du laboratoire d'analyses vétérinaires Bio X Diagnostics, qui a été primée.

Carlier Bois est lauréat du prix de l'entreprise commerciale. Dirigée depuis 1997 par Jean-Michel Carlier (représentant la troisième génération), la firme compte 60 collaborateurs et offre une diversité incomparable de produits et services.

Last but not least, le coup de cœur est revenu à Ghislaine Mbamba, fondatrice de la chocolaterie artisanale Sigoji. Accompagnée par le service d'aide à la création d'entreprise UCM en 2014, la chocolatière connaît une ascension fulgurante et vient d'ouvrir son troisième point de vente.

Notons que les Alfers ont également mis à l'honneur l'esprit d'entreprendre des plus jeunes, avec un prix décerné à la mini-entreprise EcoloZik (Collège Saint-Servais de Namur) et un autre à Belgian Jerk (Haute École de la province de Namur) pour son plan d'affaires jeunes.

Gilles Bazelaire (à gauche) et ses associés de Dogstudio.

Autres actus se rapportant au sujet

  • Fiscalité : un progrès
    Les indépendants pourront choisir LE FORFAIT

    Pour leurs revenus 2018 (déclarés en 2019), tous les indépendants, à titre principal ou complémentaire, pourront déclarer des frais forfaitaires.
    Lire la suite
  • Impôt des sociétés
    L'UCM choisit la voie du dialogue

    L'UCM s'est réjouie de la baisse de l'impôt des sociétés à 20 % pour les PME dès 2018. Elle a toutefois regretté deux mesures compensatoires...
    Lire la suite