Main-d'œuvre
Pénuries

Le Forem et Actiris ont publié les listes actualisées des pénuries de main-d'œuvre. En Wallonie, on a atteint la barre des cent métiers où le nombre d'offres d'emploi est supérieur au nombre de candidats. Aucun secteur n'est épargné : industrie, construction, artisanat, services, soins aux personnes… Il manque des informaticiens, des ingénieurs, mais aussi des bouchers, des cuisiniers, des carreleurs, des maçons, des soudeurs, des conducteurs de bus ou de poids lourds… Il y en a pour tous les goûts et pour tous les talents.

La Région wallonne accorde 350 euros aux demandeurs d'emploi qui réussissent une formation dans un métier en pénurie. Le nouveau gouvernement bruxellois annonce une prime de quatre euros par heure de formation.

Autres actus se rapportant au sujet

  • Mobilité : il faut avancer
    Une taxe kilométrique, oui, mais intelligente

    UCM a demandé au nouveau gouvernement régional de s'attaquer résolument à la question de la mobilité.
    Lire la suite
  • L'accord bruxellois à la loupe
    Ambitieux pour l'emploi, parfois dogmatique

    UCM a examiné l'accord de gouvernement. Il met l'accent sur la création et le développement des PME
    Lire la suite
  • Indépendants et protection sociale
    Pension, maladie, faillite : le tiercé des inquiétudes

    UCM a réalisé son quatrième baromètre du statut social des indépendants. Les priorités ne varient pas : pension, maladie, faillite.
    Lire la suite
  • Nouveau service de la Sowalfin
    Aide managériale lors de la maternité

    La Sowalfin (société publique de financement) ajoute un nouveau service pour les femmes qui dirigent une entreprise.
    Lire la suite