Priorité politique 2019-2024
Pour le pouvoir d'achat, diminuer les impôts

La révolte des "gilets jaunes" a provoqué une multiplication des études sur le pouvoir d'achat. Le salaire moyen a augmenté de 12 %, hors inflation, depuis 1995, et de 1,5 % depuis 2014. Le revenu d'intégration (minimex) a évolué plus rapidement avec une hausse de 16 % depuis 1995. Pour les indépendants, la croissance du revenu moyen est sensible depuis cinq ans. Il faut tout de suite préciser que si les revenus du travail augmentent, ceux de la propriété ont diminué, avec la baisse des taux d'intérêt et les chutes boursières.

Si beaucoup de Belges ont du mal à nouer les deux bouts, l'explication se trouve surtout du côté des habitudes de consommation. Depuis 2000, le parc automobile a crû de 20 % et le nombre de lave-vaisselle de 50 %. Les voyages en avion et séjours touristiques de courte durée ont connu une progression record. Et surtout, internet et le téléphone mobile ont généré des dépenses "obligatoires". Les factures énergétiques inévitables se sont alourdies.

Améliorer le pouvoir d'achat apparaît nécessaire. Le service d'études de l'UCM en a discuté avec un panel d'indépendants et de chefs de PME, qui ont partagé ce constat. Ajoutant aussitôt qu'une hausse importante des salaires est impossible, sous peine de casser l'emploi.

C'est l'écart entre le coût salarial et le salaire poche qui doit être réduit. L'impôt des personnes physiques pèse 44,3 milliards d'euros par an. La Belgique a la médaille d'argent des pays taxant le plus le travail, juste derrière la France.

Peut-on amoindrir les recettes de l'État ? Oui, car malgré les efforts de ces dernières années, les dépenses restent énormes et réductibles. Les pouvoirs publics consomment 53,2 % du PIB (richesse produite) pour une moyenne européenne de 47,6 %. Parmi ces dépenses, celles consacrées à la protection sociale ne représentent que 37,6 %, pour 42,1 % en Europe.

Autres actus se rapportant au sujet

  • Relations BtoB
    Une loi pour protéger les plus faibles

    Le parlement fédéral a approuvé une proposition de loi pour encadrer les relations entre professionnels (BtoB). L'objectif est de protéger les "petits" entrepreneurs.
    Lire la suite
  • PME et exportation
    Une entreprise, un jeune, un marché : c'est Explort

    D'un côté, nous avons des entreprises wallonnes, de l'autre, nous avons des jeunes. Depuis 2006, l'Awex les met en contact grâce au programme Explort.
    Lire la suite
  • Chèques-entreprises wallons
    Une aide simplifiée et étendue

    Le dispositif des chèques-entreprises apporte une aide financière à la consultance, à la formation ou au coaching pour ce qui concerne la création ou la croissance de l'entreprise.
    Lire la suite
  • Accord social 2019-2020
    Le feu rouge de la FGTB franchi sans encombre

    Comme en 2015-2016, le rejet du syndicat socialiste sera sans effets. La négociation sociale fédérale fonctionne même si la FGTB n'y adhère plus que par éclipses.
    Lire la suite