Sabam
Incorrect

Unisono, l'organisme qui prélève les droits d'auteur de musique pour la Sabam et les droits dérivés pour la Simim (interprètes) et Playright (producteurs), dit retarder l'envoi des factures 2020 pour les secteurs fermés et accorder un délai de paiement de soixante jours.

Quant aux montants réclamés, pour les droits dérivés, une fermeture de trois mois permet de choisir le tarif saisonnier, au prorata. La Sabam a fait une ristourne d'un mois, mais ne diminue les factures de 25 % qu'en cas de fermeture de six mois consécutifs et 50 % pour neuf mois consécutifs. Le diable est dans l'adjectif "consécutif" car ni le commerce, ni les métiers de contact, ni l'horeca n'ont dû fermer six mois consécutifs en 2020. Payer onze mois de redevance pour six mois d'activité, c'est douloureux !

Autres actus se rapportant au sujet

  • L'année de tous les espoirs
    Suite des aides et plan de relance

    Le bout du tunnel sanitaire est en vue. Il faut cependant prolonger les aides aux indépendants et aux entreprises aussi longtemps que durent les restrictions. Il faut en outre prévoir une solide aide au redémarrage.
    Lire la suite
  • Brexit doux, pas indolore
    Le Royaume-Uni reste accessible

    In extremis, le 24 décembre 2020, le Royaume-Uni et l'Union européenne ont signé un accord de libre-échange qui limite les dégâts du Brexit.
    Lire la suite