Six mille euros défiscalisés
Ça bloque de tous les côtés

L'idée est la suivante : envisager de défiscaliser 6.000 euros par an, revenus gagnés par des personnes qui effectueraient de petites tâches de la vie quotidienne. Qui serait concerné ? Un prof de musique qui donne cours à des élèves chez lui, un amoureux des chiens qui consacre du temps à un refuge, etc., etc. Une application digitale serait même mise en place pour déclarer les prestations "de citoyen à citoyen". En cas de fraude, le travail serait requalifié en travail indépendant, avec tout ce que cela induit.

Mais l'idée n'a pas passé les fêtes de fin d'année. Elle a été recalée par les mondes patronal et syndical en général et l'UCM en particulier, tandis que du côté politique, le comité de concertation a été saisi et envisage le dépôt d'une motion en conflit d'intérêts. Ce dépôt bloquerait le volet législatif, et ouvrirait le champ à trois mois de négociations entre le fédéral et les entités fédérées. Malgré cela, le gouvernement a la volonté d'avancer dans ce projet qui pourrait aboutir à un vote en séance plénière à la fin janvier.

L'UCM est farouchement opposée car ces prestations comportent des risques importants de concurrence déloyale, de déprofessionnalisation des activités indépendantes et de manque à gagner pour la sécurité sociale (environ 200 millions d'euros).

 

Autres actus se rapportant au sujet

  • BVV Wallonie-Bruxelles, membre UCM
    Les pédicures à la reconquête d'un statut

    Avec leurs visites à domicile, les pédicures spécialisées se trouvent parmi le personnel soignant de première ligne. Une des raisons pour lesquelles ces professionnelles demandent une reconnaissance.
    Lire la suite
  • Tensions monétaires
    Inflation et hausse des taux d'intérêt

    L'inflation galope. L'indice-pivot, dont le franchissement déclenche une hausse de 2 % des salaires des fonctionnaires et des allocations sociales, a été dépassé en décembre et le sera en février. Une double indexation aussi rapide est inédite depuis 1982
    Lire la suite
  • Le commerce en situation précaire
    Les soldes d'hiver, un moment crucial

    UCM a interrogé les commerçants indépendants des secteurs saisonniers (habillement, chaussure, maroquinerie) à la veille des soldes de janvier. Le secteur a énormément souffert depuis le début de la pandémie.
    Lire la suite
  • Sanction du vol à l'étalage
    Une procédure simple pour punir les délinquants

    Les vols à l'étalage vont peut-être, enfin, être sanctionnés. Les policiers peuvent, depuis le 1er janvier, infliger une amende sur-le-champ aux chapardeurs pris en flagrant délit.
    Lire la suite