Tracasserie
UBO

Le registre UBO (Ultimate beneficial owner) est un outil anti-blanchiment. Les administrateurs ou gérants de sociétés et d'asbl doivent communiquer les coordonnées des actionnaires, administrateurs et dirigeants. Ce devait être fait pour le 31 mars dernier. De report en report, il n'y aura pas de sanctions avant le 1er janvier 2020.

Remplir le registre est compliqué et prend du temps. Des experts proposent le service pour 175 euros par dossier. Malgré quoi, 37 % des PME ne seraient pas encore en ordre.

Ce registre UBO est une maladresse administrative. Il aurait pu et dû être intégré à la Banque-carrefour des entreprises, qui dispose déjà en quasi-totalité des informations voulues et donne de bien meilleures garanties de respect de la vie privée.

Autres actus se rapportant au sujet

  • Indépendant et jeune papa
    Le congé de paternité a démarré en force

    Depuis le 1er mai, les indépendants ont droit à un congé de paternité de dix jours au maximum.
    Lire la suite
  • Arrondi
    Prêts ?

    Les pièces de un et de deux centimes encombrent les consommateurs et les commerçants. L'arrondi sera obligatoire à partir du 1er décembre.
    Lire la suite
  • Modernisation de l'axe Nord-Midi
    Perturbations SNCB pendant presqu'un mois

    Des travaux vont perturber la circulation des trains sur la jonction Nord-Midi (Bruxelles), du 14 octobre au 11 novembre.
    Lire la suite
  • La Commission et le commerce
    Une vision d'avenir à corriger

    L'intention est de balayer les législations nationales restrictives quant aux implantations commerciales, aux périodes de réduction et aux jours et heures d'ouverture.
    Lire la suite