GDPR : il reste quatre mois !

Au soir du 25 mai prochain, toutes les entreprises européennes devront avoir sécurisé et codifié les données personnelles qu'elles possèdent. L'UCM peut vous aider à franchir le cap car il est temps !

Le GDPR, c'est le règlement général sur la protection des données (en anglais "general data protection regulation"). Il a été adopté par le Parlement européen en avril 2016, et sera d'application dans tous les pays de l'Union européenne à partir du 25 mai prochain. Il reste donc quatre mois aux entreprises belges, qu'elles soient TPE ou PME, pour se mettre en ordre, clarifier, codifier et sécuriser non seulement les données des clients qu'elles possèdent, mais aussi leurs propres données, en y faisant un tri, en valorisant les datas ou en améliorant le processus de gouvernance.

Tout le monde est touché par le GDPR, personne physique ou morale ; l'objectif étant de rétablir durablement la confiance du client et du consommateur.

Nouvelles règles

D'emblée, il faut insister sur le fait que ce travail de protection des données s'applique à tous les supports, numériques ou non. Les entreprises doivent donner à chaque personne les moyens de contrôler ce qu'elles font de ses données, pour éviter qu'elles ne soient (notamment) consultées par des tiers. En cas de fuite, les personnes concernées seront immédiatement prévenues, tout comme l'autorité de contrôle sera alertée.

Séances d'info

L'UCM a commencé sa tournée d'information à l'intention des dirigeants d'entreprise. Prochaines dates : le 6 février à l'IFAPME de Perwez (BW Link en collaboration avec la Province), le 13 février à Evere, le 26 février à Namur (6@8 afterwork), le 6 mars au Mundaneum de Mons (en partenariat avec CBC), le 13 mars en province de Luxembourg (lieu encore à préciser) et le 24 avril à Louvain-la-Neuve (Labo UCM BW).

 

Infos et inscriptions

ucm.be/agenda

Préserver les intérêts économiques des entreprises

À l'UCM, Fabian Vandendriessche est chargé d'intégrer le GDPR dans les fichiers de clients de la Caisse d'assurances sociales et du Guichet d'entreprises, et d'en assurer la mise en conformité. Rencontre...

Fabian Vandendriessche,
l'un des chefs de projet GDPR au sein de l'UCM.

  • Quels sont les enjeux du GDPR pour les PME et TPE ? Cette sécurisation est-elle à la portée de toutes les entreprises, dès l'indépendant qui travaille seul ?

    Au-delà des sanctions qui peuvent tomber en cas d'incident sur les données à caractère personnel, l'enjeu le plus fondamental pour l'entreprise est de véhiculer une image éthique ou sociétale lorsqu'elle utilise les données à travers toutes les applications de profilage, de tracking, de marketing qui peuvent, pour certaines d'entre elles, présenter un risque pour la vie privée.

    Le GDPR parle "d'équilibre entre les intérêts économiques des entreprises et le respect de la vie privée". À chacune d'entre elles de parvenir à cet équilibre, en assurant notamment une sécurisation et en ne polluant pas les rapports avec ses clients sous des avalanches de mails publicitaires. L'objectif est avant tout qualitatif. Il ne porte donc pas que sur la sécurisation. Cette dernière ne veut obligatoirement pas dire solutions onéreuses mais passe parfois tout simplement par l'adoption de bons comportements informatiques.

  • - L'UCM est également concernée par ce travail de sécurisation. Que peut-on dire aux entrepreneurs qui nous confient leurs données ?

    Comme toute entreprise traitant des données personnelles, l'UCM est concernée par le règlement européen. Depuis 2016, nous avons mis en place un programme gérant des projets dans toutes les entités, afin d'implémenter les nouvelles dispositions du GDPR. Les collaborateurs ont dans un premier temps été sensibilisés, nous allons poursuivre leur formation dans les prochaines semaines et après le 25 mai 2018.

  • Ce GDPR, c'est vraiment une nouveauté ?

    La protection de la vie privée n'est pas nouvelle en Belgique puisqu'elle était règlementée par la "loi vie privée". L'UCM était fortement impliquée en ce qu'elle dépendait pour nombre d'activités de la réglementation de la Banque-carrefour des entreprises et de la Banque-carrefour de la sécurité sociale, toutes deux très fortement impliquées dans la sécurisation et dans le respect de cette sécurisation par toutes les asbl dépendant de ce que l'on appelle le réseau secondaire (dont font partie par exemple la Caisse d'allocations familiales, la Caisse d'assurances sociales...).

    Donc, fondamentalement, l'UCM était et reste très engagée dans cette problématique de sécurisation. Elle fera quelques adaptations et améliorations.

    À noter qu'à terme, l'UCM va désigner un DPO (data protection officer) qui sera le Monsieur Sécurité du groupe, chargé de prendre les mesures correctrices éventuelles en lien avec les services informatiques et qui gérera les demandes des clients et plaintes.

     

L'UCM vous aide à franchir le cap

Si la mise en conformité des données doit aussi, et surtout, renforcer la sécurité et améliorer la qualité des échanges entre entreprises et clients, force est de constater que le travail est ardu, telle l'ascension du mont Ventoux en bicyclette de fortune.

Qu'à cela ne tienne, l'UCM a décidé d'aider les entrepreneurs en éditant le guide pratique "Boostez la protection des données dans votre entreprise". En une cinquantaine de pages, il fait le point sur les obligations légales et les processus à mettre en place. Il peut être commandé via le site boostez.be.

Ce guide a pour objet de faire comprendre et démystifier la complexité du GDPR, c'est une vision plus générale et théorique.

 

Infos et commandes

solutionsrh@ucm.be    boostez.be

Un kit essentiel pour démarrer

Dans un souci permanent d'aider et d'accompagner les entrepreneurs, l'UCM, en plus du guide "Boostez la protection des données dans votre entreprise", a développé un kit d'outils qui est mis en vente au prix de 95 euros. Il est prioritairement destiné aux TPE et PME (25 personnes maximum) et propose notamment une approche dynamique de vente en ligne, particulièrement à destination des entreprises qui utilisent les ressources technologiques.

Ce kit est résolument pratique, comporte une vingtaine de fiches, dans lesquelles des exemples et des conseils simplissimes vont éclairer l'utilisateur dans sa recherche de sécurité optimale.

 

Infos et commandes

infoucm.be/boiteaoutils

Autres dossiers se rapportant au même sujet

  • Le bien-être au travail est un but, pas une contrainte

    L'employeur est soumis à de lourdes obligations légales pour le bien-être de ses salariés. Il peut les remplir de façon formelle, ou se soucier réellement de la qualité de vie au travail, sans s'oublier lui-même. Il est le premier travailleur de son entreprise.

    Lire la suite
  • Le nouveau paysage du soutien aux familles

    Le transfert des allocations familiales du fédéral aux Régions bouleverse les montants accordés. Il donne aussi un rôle élargi aux caisses de paiement. Celle de l'UCM est devenue Camille. Le changement de nom reflète la nouvelle mission.

    Lire la suite