Bruno Bériot et Carine Deby

Coaching sportif

Tous les jours, améliorer sa qualité de vie

11/06/18

Bruno Bériot a créé la méthode de coaching Body Concept Training, aujourd'hui proposée en Belgique, au Luxembourg et en France par 53 coachs. Pour redonner au corps toute sa fonction et se fixer des objectifs.

Isabelle Morgante

L'histoire de Body Concept Training, avant d'être entrepreneuriale, est celle de Bruno Bériot et Carine Deby. Il provient d'Ath et est issu du milieu sportif. Elle est verviétoise et a fait des études de commerce. "Dès que je suis sortie de l'école, je suis devenue indépendante. Je n'ai jamais cessé de travailler, d'abord dans une librairie puis un commerce de laine à Verviers. J'ai toujours aimé ce que je faisais, même si j'étais installée dans une certaine routine. En rencontrant Bruno en 2003, j'ai pris conscience qu'il fallait que je construise ma vie, que j'étais dotée de compétences mais que je ne les exploitais pas en restant en retrait."

Le couple mettra cinq ans à jeter les bases de cette entreprise spécialisée dans le coaching personnel, en groupe et en entreprise. "Cinq ans pour mettre les choses en place, pendant lesquels j'ai gardé mon job au magasin, tout en suivant des formations. C'est en 2008 que j'ai donné mon premier cours, à une élève qui se prénommait Évelyne. J'étais plongée dans un état de stress terrible !", se souvient aujourd'hui Carine, qui a su transformer ce stress en joli souvenir.

Déjà en 2005, lorsque le site est mis en ligne, le succès est là et le carnet de rendez-vous déborde ; les cours se donnent à Lontzen, où les infrastructures du couple sont encore installées aujourd'hui. Le coaching sportif est pourtant loin du chemin initial de Bruno. "Je suis diplômé en mécanique générale mais j'ai toujours été attiré par l'humain et la psychologie qui l'entoure. Je n'ai jamais été compétiteur, je conçois même une philosophie contre la performance. Pour moi, la vraie compétition est de vivre le mieux possible."

Engagé en 2004 par une grande chaîne de fitness et remise en forme, Bruno accède au poste de manager, ce qui lui interdit de développer sa propre méthode. Un an plus tard, il décide de lancer Body Concept Training. "Nous visons l'amélioration de la qualité de vie au quotidien, quel que soit l'objectif. Nos relations avec un candidat à coacher commencent toujours par un entretien gratuit, durant lequel nous déterminons l'objectif. La confiance doit obligatoirement s'installer entre nous, tandis que la grande part de réussite vient de la personne elle-même. Dès 2005, nous avons reçu des demandes de toute la Wallonie et, bien vite, le problème de la distance géographique s'est posé. Étant donné que nous étions basés à Lontzen, ça devenait compliqué de coacher à Wavre ou Bastogne. C'est la raison pour laquelle nous avons mis en place un système de franchise via contrat renouvelable de 24 mois", détaille l'entrepreneur.

Au-delà des frontières

Aujourd'hui, la méthode Body Concept Training est exploitée par 53 coachs, en Belgique, au Grand-Duché de Luxembourg et en France. "Nous travaillons uniquement avec des indépendants, qui ont à cœur de faire progresser leur entreprise. Lors de leur formation, on leur apprend à réussir eux-mêmes, sans compter sur les autres. C'est un métier dans l'exercice duquel il nous faut aller vers les gens, et c'est aussi par ce biais que nous sélectionnons nos formateurs", explique Bruno.

En effet, le candidat coach devra d'abord faire preuve de personnalité, et devra soigner sa relation avec les coachés. Bruno et Carine sont intransigeants sur la qualité de ces relations. "La manière de communiquer est importante, tandis que les compétences et la technique s'acquièrent. Le but est de développer un business, c'est la raison pour laquelle nous sommes à l'écoute des coachs. Aujourd'hui, notre modèle s'exporte et nous sommes de plus en plus sollicités, notamment en France, pour donner des conférences, comme ce fut le cas au salon du fitness à Paris en mars dernier", résume Carine.

Pas à distance

Conscients de la modernisation des moyens de communication et de la puissance des réseaux sociaux, Bruno et Carine ont, dès le début de leur activité, beaucoup travaillé leur site internet et sont aujourd'hui approchés par des coachs qui distillent des méthodes via le web. "Ce n'est pas notre core business mais il est indéniable que nous devons surfer sur la vague. Lorsque nous avons reçu cette proposition de coaching par vidéo, nous avons réuni quelques personnes et avons discuté... pour finalement abandonner l'idée qui n'a pas obtenu l'aval de la majorité. Coacher par vidéo nous paraît impersonnel et ne permet pas d'établir de relation avec le coaché, ce qui pour nous reste le cœur du concept. Faire comme les autres ne nous intéresse pas et justement, parfois, ne pas faire comme les autres crée la différence indispensable", argumente Carine.

Puisque leur méthode est à présent approuvée et prodiguée au-delà de nos frontières, le couple pense à prendre du temps pour lui. Voyages au long cours, balades à moto et fêtes avec des amis figurent dans leur programme. "Nous commençons doucement à déléguer mais il nous faut mettre une structure en place autour de nous. Nous avons ainsi sélectionné un formateur (de la méthode) et trois superviseurs. Nous allons entamer les mêmes démarches pour la région parisienne puis pour le sud de la France", conclut Bruno.

[ bc-training.be }

 

Accompagnement UCM
Secrétariat social

"Un dossier vraiment facile"

Cécile Damry est la gestionnaire du dossier des époux Bériot au Secrétariat social de Liège depuis son entrée en service, en décembre 2015. Au 1er juin dernier, elle est devenue responsable de l'équipe B, composée de cinq collaborateurs.

"Le dossier de Body Concept Training SPRL est relativement simple, dans la mesure où il s'agit d'une entreprise de coaching sportif (commission paritaire zéro) qui rémunère ses deux dirigeants et qui travaille beaucoup avec nos systèmes de gestion de paie électroniques. C'est une formule assez usitée. Nous sommes le dernier maillon de la chaîne puisque ces entrepreneurs font appel à un bureau comptable, qui nous donne le tempo des tâches à réaliser. Il est le pivot du dossier, entre les entrepreneurs et nous. Il traite les prestations et les réceptionne. Ce type de situation n'est pas rare et se révèle souple pour les entrepreneurs qui délèguent les tâches à des professionnels du secteur."

Cécile Damry, chef d'équipe au Secrétariat social UCM Liège, est en charge du dossier Body Concept Training.


 

Autres portraits de la même catégorie

  • Laetitia et Alessandro Biasucci

    Persévérer et avancer

    Ils sont jeunes, débordent d'idées et entreprennent en préservant leur vie de famille. Laetitia et Alessandro Biasucci gèrent en duo leur groupe de fournitures italiennes à Liège. Et ce n'est que le début !

    Lire la suite
  • Giuseppe Quattrocchi et Gianni Di Vincenzo

    "Sans gluten mais avec du goût"

    Deux entrepreneurs de la Basse-Meuse deviennent les importateurs de produits italiens sans gluten.

    Lire la suite