Europa-Levage, Bernard Rousseau

Ponts roulants en caissons, portiques et autres engins de levage

Belgique, label d'excellence

12/12/19

La PME familiale hesbignonne Europa-Levage exporte son savoir-faire depuis plus de cinquante ans, partout dans le monde, avec la Brabançonne en tête…

Isabelle Morgante

Dans les années soixante, Jacques Rousseau travaille au sein d'une entreprise spécialisée dans la fonderie et la construction de ponts, établie dans la région de Huy. 1965 sonne le glas des activités, une opportunité que l'ingénieur industriel saisit pour racheter une partie des machines et du personnel. Europa-Levage est née, nous sommes en 1966. L'entreprise familiale, dont l'ascension est importante, est spécialisée dans l'étude, la fabrication, l'installation et l'entretien de ponts roulants en caissons, portiques et autres engins de levage. Elle reçoit en 1978 le prix Notger, récompensant les sociétés les plus performantes de la province de Liège.

Quasi nonagénaire maintenant, Jacques Rousseau vient encore de temps à autre faire un tour Grand Route à Verlaine, dans les installations de son entreprise aujourd'hui exploitée par son fils Bernard. Qui raconte : "Je me souviens que l'entreprise de papa était dans notre maison familiale. Le bureau du comptable était installé à côté de la chambre de mes parents, ceux de mon père et de sa secrétaire dans le garage. La tireuse de plans avait été descendue dans la cave faute de place ailleurs. Le dessinateur, quant à lui, travaillait depuis une caravane, dans le jardin. Petit garçon, il m'arrivait de décrocher le téléphone pour renseigner des clients, mais aussi d'accueillir les camions qui venaient livrer de la marchandise. L'entreprise employait moins de cinq personnes." Et l'actuel directeur-gérant d'enchaîner : "Nous dansions au soir de la Saint-Éloi et regardions les diapositives de l'année précédente lors de ce repas annuel. Nous avons pris le parti de continuer à organiser ce rendez-vous, même si nous ne dansons plus. Nous rassemblons également tout le personnel, avec conjoints, juste avant les congés d'été de la construction. Ces deux moments garantissent la cohésion de l'entreprise car si je suis le capitaine du bateau, le personnel hisse la voile."

L'homme pointe toutefois un changement de mentalités dans la nouvelle génération. "Auparavant, on faisait carrière dans une même entreprise. Aujourd'hui, nous constatons que les jeunes sont beaucoup plus nomades et restent parfois peu de temps au même endroit. Pour nous, ce turn-over a bien sûr un coût en termes de temps, d'énergie et d'argent. Notre métier ne s'apprend nulle part, nous devons donc prendre en charge la formation du jeune parfois durant un an. C'est un de nos anciens collaborateurs, Alain Rousseau, à la retraite, qui s'en charge. Il connaît parfaitement les ponts, il est notre sage."

Travailler ensemble

Dessiner des ponts roulants, les concevoir et assurer leur bon fonctionnement de A à Z, ce n'est pas dans les manuels scolaires mais bien au cœur de l'entreprise que cela s'apprend. "C'est un peu comme une recette de cuisine. J'essaie d'inculquer les formations de soudure et électromécanique aux jeunes, ils en font ce qu'ils voudront. Vous pouvez avoir tous les ingrédients, la recette et obtenir des résultats différents. C'est la même chose au sein de l'équipe… je privilégie le dialogue car je suis persuadé que l'on peut désamorcer bien des conflits en optant pour la parole. Quand il y a deux malades, nous perdons 20 % de nos effectifs, c'est un souci majeur pour une PME de onze personnes comme nous." Les métiers indispensables au bon développement d'Europa-Levage appartiennent à des domaines bien précis où polyvalence et diversité sont les maîtres-mots.

À ce jour, la société a réalisé plus de 1.400 ponts roulants, exportés dans une trentaine de pays. Un savoir-faire belge que la famille Rousseau porte haut et met en exergue, comme un gage de qualité face à la concurrence. "Cette dernière vient essentiellement de l'étranger. Nous nous en distinguons par la flexibilité de notre service, tout en insistant sur notre maîtrise de fabrication. Nous travaillons avec des entreprises implantées chez nous, c'est une approche différente dans notre secteur. L'acier provient de chez Arcelor, les fournitures de soudure et de peinture de Liège et nos ponts sont transportés par une société de logistique toute proche. Nous sommes très attachés à ces valeurs." C'est d'ailleurs aussi pour se démarquer de la concurrence que l'entrepreneur de Verlaine a choisi de repenser complètement son site internet et sa communication, conscient de l'importance d'une visibilité sur les réseaux sociaux et sur le web avec un portail décliné en version nomade.

Compagnon d'une entrepreneure, Bernard Rousseau est habité par son entreprise. Prendre un peu de recul n'est parfois pas chose aisée. "Il m'arrive de travailler le week-end mais tout en privilégiant ma vie de famille. Je profite du trajet entre l'entreprise et ma maison pour faire le bilan de ma journée, mais dès que je pose les pieds hors du lit, je suis à mon bureau en pensées", confie cet ingénieur industriel, diplômé en conseil d'entreprise. "Mes diplômes m'ont évidemment aidé dans la reprise/l'achat de l'entreprise mais c'est surtout le service militaire qui m'a “complété”. Les formations d'officier de réserve et d'officier à Amay étaient incroyables. Elles m'ont permis de dépasser mes limites et de diriger un peloton d'une soixantaine de personnes. Après notre principale activité qui était de lancer des ponts Bailey, il m'arrivait de donner cours aux plus démunis du peloton. Des jeunes fragilisés par la vie dont l'armée a forgé le caractère."

Rapidement après sa création, Europa-Levage a été reconnue pour son savoir-faire et ses compétences, le sésame pour conclure des partenariats commerciaux avec de grandes sociétés internationales et des PME. En témoigne par exemple la confiance établie avec le leader français Verlinde dans la représentation de ses composants pour la fabrication de ponts roulants. Ou encore la place prépondérante qu'occupe la PME liégeoise au sein du réseau Europont Belgique, qui promotionne des ponts roulants aux dernières normes européennes.

Europa-Levage a de beaux jours devant elle et insiste sur son identité PME en écartant la perspective d'engager plus de dix personnes. Davantage l'éloignerait de ses valeurs actuelles.

Carte d'identité de l'entreprise

Europa-Levage

Grand Route 83
4537 Verlaine

04/259.51.11

 

Autres portraits de la même catégorie

  • Valérie Degrijse - Happy Frites

    Elle met des frites dans sa vie

    Valérie Degrijse a été judokate, militaire, enseignante… et a trouvé le bonheur dans l'horeca. Cette jeune cheffe d'entreprise n'est pas au bout de ses projets, individuels ou partagés.

    Lire la suite
  • BarManne

    Multifonctionnel et responsable

    Laver son linge en dégustant un plat ou une boisson : c'est ce que BarManne propose ! Ses cofondateurs, Paschal Lecloux et Ludovic Roelandt, ont réussi à intégrer une dynamique écologique, saine et responsable dans une activité hybride.

    Lire la suite