Sébastien Marcq

Directeur général de l'asbl Accueil & Solidarité

L'asbl Accueil & Solidarité - AcSol

23/10/18

Optimiser la gestion, investir dans la qualité

L'asbl Accueil & Solidarité a dix ans. Près de 500 collaborateurs y travaillent, au sein de maisons de repos, de repos et de soins et d'un service résidentiel de personnes handicapées physiques adultes.

Isabelle Morgante

C'est avec la volonté d'être un acteur majeur dans le paysage de l'aide aux personnes fragilisées qu'est née en 2008 l'asbl Accueil & Solidarité (AcSol), sous l'impulsion de la Mutualité chrétienne de la province de Namur.

Sous la coupole de l'asbl, ont été regroupées cinq institutions : "Le Clair Séjour" à Namur, "Jours Heureux" à Longchamps (Éghezée), les "Centres d'Accueil" à Bouge (section personnes âgées et service résidentiel pour adultes handicapés physiques), la "Résidence La Villette" à Gembloux et le "Centre de Soins Sainte-Barbe" à Seilles.

Sous le vocable "Accueil & Solidarité", on trouve des maisons de repos, de repos et de soins, courts séjours, résidences services, centre d'accueil de jour, centres de soins de jour, service résidentiel pour adultes handicapés physiques et lits "état neurovégétatif persistant". Cette fusion a permis la mise en place d'une synergie commune à l'ensemble des lieux de soins, même si chaque site dispose d'une autonomie opérationnelle.

Sébastien Marcq est le directeur général de l'asbl, c'est lui qui en assume la gestion journalière. Titulaire d'un master en sciences de gestion, il a d'abord été responsable financier du Palais des congrès de Bruxelles, puis a repris la direction administrative et financière d'une institution médico-sociale située dans le Hainaut. Il est arrivé au sein d'AcSol en cumulant deux casquettes – celle de directeur de Sainte-Barbe à Seilles et de directeur général – pour enfin se consacrer exclusivement à la direction générale en 2016.

Au début de cette année, l'asbl a installé son siège social sur son nouveau site de Cognelée (Namur). Les services centraux sont désormais réunis sous un même toit ; une position permettant d'accueillir et d'organiser les réunions entre membres du personnel, mais aussi avec des groupes externes.

Service identique

Parmi les objectifs de l'asbl, il faut noter le souhait de diversifier l'offre de services afin, autant que faire se peut, de proposer l'ensemble des possibilités d'accueil et d'hébergement pour les personnes âgées, au sein de ses différentes structures. Avec une approche innovante sur le site de Sainte-Barbe à Seilles, où l'on applique le modèle de gouvernance suédois Tubbemodellen, développé en partenariat avec la Fondation Roi Baudouin. Ce test grandeur nature, lancé en février 2017, tourne autour de trois axes : la réduction du sentiment de rupture provoqué par l'entrée en maison de repos, l'autonomie de choix et de décision, et le maintien du sentiment d'utilité en participant à la vie pratique de la maison.

Et les résultats commencent à émerger. Par exemple, les "apéros en bord de Meuse" du vendredi et les paniers de bienvenue reçoivent des accueils très positifs. L'installation de potagers partagés, qui devrait voir le jour prochainement, répond aussi à une demande issue des groupes de travail. "Ce modèle permet aux résidents de se sentir utiles, cela donne un sens", résume Sébastien Marcq.

Empathie et respect

Cela dit, au-delà de ces projets de vie et du "bien vivre" en communauté, il existe une réalité économique à laquelle l'asbl doit s'attacher et rester particulièrement attentive. "Accueil & Solidarité est une entreprise à part entière, nos contraintes sont complexes, notamment dans la gestion des membres de notre personnel qui évoluent dans des domaines très différents, représentant leurs propres spécificités. En tant qu'asbl, chez nous un euro gagné est un euro redistribué au profit de la qualité, des résidents ou du bien-être du personnel. Nous devons donc réunir plusieurs atouts pour que l'asbl fonctionne efficacement et soit pérenne, tant sur le plan humain que financier : empathie, respect, qualité de soins mais également une gestion économique et financière saine", ajoute Sébastien Marcq.

Et les finances, il en est question pour Accueil & Solidarité puisque ce ne sont pas moins de 25 millions d'euros d'investissements et de projets qui sont aujourd'hui sur la table, en plus des investissements réalisés annuellement.

Dix millions d'euros sont attribués à Gembloux (pour tripler la capacité d'accueil) et autant à Éghezée (agrandissement et rénovation). De gros travaux de rénovation sont programmés au Centre d'Accueil de Bouge, auxquels il est bon d'ajouter le rachat de "La Résidence de l'Univers" de Vedrin, soit une sixième structure MRS (maison de repos et de soins) qui compte 60 lits, une résidence service et un accueil de jour. Accueil & Solidarité représentera un total de près de 800 lits fin 2019.

"La Résidence de l'Univers est une structure privée que les propriétaires ont accepté de céder à l'asbl car nous partageons les mêmes valeurs et la même philosophie de travail. Les dirigeants actuels restent à la barre, qu'ils céderont définitivement en janvier 2020. Entretemps, l'asbl endosse le rôle de consultant.

"Accueillir une sixième unité représente un challenge pour nous, car cela nous permettra d'évaluer notre modèle d'organisation. La maison de repos existe depuis vingt ans avec un fonctionnement bien précis, il faut donc être patient, pour que l'harmonisation de nos procédures de travail se réalise efficacement, avec la contribution de chacun. Autre objectif avoué de la nouvelle gouvernance : la déclinaison d'une véritable architecture de marque. Le nom Accueil & Solidarité existe déjà, il est utile d'aller plus loin, d'entamer une réflexion autour de nos valeurs, en intégrant, dans la réflexion, l'ensemble de notre personnel."

Actuellement, la Wallonie compte près de 50.000 lits en maisons de repos, de soins et courts séjours. Le vieillissement de la population devrait entraîner une augmentation de 12.000 lits à l'horizon 2030.

Accompagnement UCM
Secrétariat social

Géraldine Fiasse, responsable d'équipe non-marchand au Secrétariat social UCM.

Une gestion particulière

 

L'asbl Accueil & Solidarité a confié la gestion des fiches de paie de ses collaborateurs au Secrétariat social UCM. Géraldine Fiasse est la responsable d'équipe secteur non-marchand au siège namurois de Wierde.
"Ces clients nous font confiance depuis de nombreuses années, nous avons construit une belle relation avec l'asbl, témoigne la jeune femme. La complexité du secteur (celui des maisons de repos, de soins et de santé d'une part et celui des personnes handicapées de l'autre) et la taille du dossier (plus de 500 collaborateurs) ont entraîné la mise en place d'une gestion particulière, renforcée par la diversité des contrats et du panel des subventions.
Nous nous sommes aussi remis en question et avons opté pour une manière de travailler innovante. Nous collaborons avec l'asbl de façon différente par rapport à nos autres dossiers, dans la mesure où nous pré-calculons les salaires, envoyons le résultat au pôle qui annote avant validation. Le dossier bénéficie ainsi de deux regards, le leur et le nôtre, et est géré chez nous par un pôle de trois personnes, spécialisées dans le secteur non-marchand, avec une connaissance de ses spécificités."

Autres portraits de la même catégorie

  • Bruno de Grunne et Nicolas d'Ursel

    La tête dans les étoiles, se lover dans les arbres

    La mode des tiny houses, cabanes dans les bois et autres logements insolites se complète avec Dom'Up.

    Lire la suite
  • La famille Riche

    Fiers du passé, bâtisseurs du futur

    La famille Riche est une institution à Mariembourg. À la tête d'une PME trentenaire, elle privilégie l'accueil et le service après-vente.

    Lire la suite