Aides wallonnes
Des améliorations bien nécessaires

Le gouvernement wallon avait décidé dès le 18 mars de consacrer 233 millions d'euros au soutien des indépendants et des PME des secteurs obligés de cesser leur activité. UCM avait attiré l'attention sur "les oubliés du coronavirus". Des milliers d'entrepreneurs sans travail étaient exclus de cette aide wallonne de 5.000 euros.

La revendication a été entendue. Le gouvernement a plus que doublé l'enveloppe en rajoutant 285 millions d'euros. Le forfait de 5.000 euros a été étendu aux activités récréatives et immobilières, aux garages et aux cinémas. De plus, une indemnité de 2.500 euros est accessible pour tout indépendant ou gérant de société qui a obtenu le droit passerelle en mars et en avril.

Pour répondre aux besoins de trésorerie, le gouvernement wallon a également prévu le "prêt ricochet". La Région fournit une garantie de 75 % sur un crédit bancaire de 30.000 euros et ajoute 15.000 euros, via un prêt subordonné à 0 % d'intérêt. Ce sont donc 45.000 euros qui peuvent être obtenus à taux réduit pour pouvoir poursuivre et relancer son activité.

Dans un premier temps, il fallait choisir entre l'indemnité et le prêt ricochet. Ce non-sens a pu être corrigé. Ce qui n'est pas (encore) rectifié, c'est la limitation du prêt aux 5.000 premiers dossiers rentrés. S'il y a plus de demandes, il serait très injuste de les refuser. Il faut aussi améliorer la rapidité de paiement de l'indemnité. Les premiers versements ne sont partis que le 21 avril et, au 10 mai, environ 15.000 des 62.000 demandes avaient été honorées.

Autres actus se rapportant au sujet

  • Pour limiter les licenciements
    Les aides à l'emploi régionales, outil efficace

    Les employeurs de Wallonie et de Bruxelles sont nombreux à demander une augmentation temporaire des aides régionales à l'emploi.
    Lire la suite
  • Professions libérales
    La reprise est lente et très partielle

    Dans beaucoup de ces professions, la proximité physique avec la personne est indispensable et les mesures de sécurité empêchent un fonctionnement normal.
    Lire la suite
  • Bruxelles
    Énergie

    Les indépendants bruxellois bénéficiant du droit passerelle et qui éprouvent des difficultés à payer leurs factures d'énergie peuvent obtenir le statut de "client protégé spécial Covid-19".
    Lire la suite