Découvrez la dernière interview

  • Georges-Louis Bouchez

    Président du Mouvement réformateur (MR)

    La pandémie a été plutôt bien gérée. Ce n'est pas le cas du dossier de l'énergie. Georges-Louis Bouchez est partisan du nucléaire. Il plaide pour une réforme fiscale à dix milliards d'euros. À compenser par une hausse de l'emploi, en particulier en Wallonie. Il critique une mauvaise mentalité, alimentée par une gauche dominante.

    Lire la suite

VOULEZ-VOUS AFFINER VOTRE RECHERCHE ?

  • Georges-Louis Bouchez

    Président du Mouvement réformateur (MR)

    La pandémie a été plutôt bien gérée. Ce n'est pas le cas du dossier de l'énergie. Georges-Louis Bouchez est partisan du nucléaire. Il plaide pour une réforme fiscale à dix milliards d'euros. À compenser par une hausse de l'emploi, en particulier en Wallonie. Il critique une mauvaise mentalité, alimentée par une gauche dominante.

    Lire la suite
  • Pierre-Yves Dermagne (PS)

    Vice-premier ministre, en charge de l'Économie et du Travail

    Dans une société qui compte davantage de malades de longue durée que de chômeurs, le défi est autant de créer des emplois que de rendre "vivables" ceux qui existent. C'est souvent le cas dans les PME, estime Pierre-Yves Dermagne.

    Lire la suite
  • Edoardo Traversa

    Spécialiste du droit fiscal, cofondateur du réseau e-change

    La Belgique doit réduire la charge fiscale et parafiscale qui pèse sur le travail, et aussi simplifier le système. La réforme ne devra pas être neutre si nous avons, enfin, le courage d'évaluer nos dépenses. Spécialiste des comptes publics, Edoardo Traversa est très critique, mais volontariste.

    Lire la suite
  • Georges Gilkinet

    Vice-premier ministre Écolo en charge de la Mobilité

    Les décisions sont prises pour doubler le trafic ferroviaire de marchandises d'ici 2030 et passer à un parc de voitures de société réduit et tout électrique en 2026. Le ministre de la Mobilité défend son action mais aussi celle du gouvernement fédéral où il est vice-premier.

    Lire la suite
  • Cristina Amboldi

    La nouvelle directrice générale d'Actiris, pour cinq ans renouvelables, est du sérail. Solide et pragmatique

    Les entreprises embauchent bien plus que prévu, à Bruxelles comme ailleurs. Et leurs besoins changent. Des patrons ne trouvent pas les bons candidats. La nouvelle directrice générale d'Actiris, le service public qui accompagne les chercheurs d'emploi de la région capitale, est au cœur de ces questions…

    Lire la suite