Baromètre PME du 1er trimestre
L'incertitude plane toujours

Comme de coutume, UCM a interrogé ses indépendants et chefs de PME wallons et bruxellois en avril sur leur perception de leur activité et de l'économie en général. Au premier trimestre de l'année, la confiance des indépendants s'est améliorée pour monter à 96,3 points, soit 2,6 points de plus que trois mois auparavant. Cette amélioration peut s'expliquer par plusieurs facteurs, tels que l'accroissement du volume de travail, l'optimisme quant à la progression de celui-ci lors des prochains mois, et la confiance dans la situation de leur propre entreprise. Ce résultat reste cependant en dessous de la valeur de stabilité qui s'élève à 100. Ce cap pourrait toutefois être franchi d'ici peu, les chefs d'entreprise anticipant que leur confiance augmentera à 101 au cours du deuxième trimestre.

Autre point plutôt positif : l'appréciation des responsables de PME sur le fonctionnement de l'économie dans son ensemble est meilleure (86,4) en comparaison avec son niveau précédent (+ 3,1), mais demeure faible et donc préoccupante. Le même constat s'applique à l'indice mesurant les bénéfices et la rentabilité. S'il continue son redressement à 91,2 points (+ 2,9), il reste beaucoup trop bas. Plusieurs facteurs traduisent ces résultats mitigés. Notons surtout l'indexation automatique des salaires, qui s'élevait à 11 % en janvier, et l'augmentation des taux d'intérêt, phénomène qui réduit les possibilités et les capacités d'emprunt. L'incertitude de l'environnement économique, la pression fiscale, ainsi que les coûts des matières premières et de l'énergie pèsent par ailleurs négativement sur les affaires.

UCM appelle dès lors à garantir le maintien des dispositifs d'aide pour les entreprises touchées par la crise énergétique jusqu'à ce qu'elle soit résorbée. Le gouvernement doit également trouver des solutions pour lutter contre les problèmes de recrutement, une difficulté persistante relayée par plus d'un patron sur quatre.

Autres actus se rapportant au sujet

  • Le point de vue
    Formation des GOUVERNEMENTS : n’ajoutez pas une crise politique aux crises que nous venons de traverser !

    Au lendemain des élections de ce 9 juin en Belgique, nous nous retrouvons à un carrefour crucial. La situation économique actuelle exige des décisions rapides et efficaces. Pourtant, combien de fois avons-nous été témoins de périodes de flottement politique où les gouvernements provisoires ne permettent pas la mise en oeuvre et/ou l'avancement des réformes nécessaires?
    Lire la suite
  • Élections
    Des résultats engageants pour des réformes nécessaires

    À l'analyse des programmes des principaux partis, force est de constater que la dynamique qui arrive en tête a des propositions qui rencontrent celles de notre mémorandum et sont donc plus favorables à l’entrepreneuriat.
    Lire la suite
  • Obligations juridiques et fiscales
    Des séances pour faire le point

    Trois à quatre fois par an, en province de Namur, UCM organise des séances d'informations juridiques et fiscales. Ces séances s’adressent aux indépendants qui viennent de débuter leur activité, ainsi qu’aux entrepreneurs déjà installés.
    Lire la suite