Charleroi
Rénovation de la Ville-Haute

Avec un budget total de 43 millions d'euros, c'est un véritable relifting de la Ville-Haute de Charleroi qui a débuté en février, pour s'achever en juillet 2023.

Le célèbre rond-point du Marsupilami sera réaménagé.
© Pierre Rousseau/Belpress.com

Ces travaux changeront la physionomie du paysage et redynamiseront cette partie importante de Charleroi, notamment en offrant plus de convivialité et améliorant la mobilité. En effet, tout sera revu de fond en comble depuis le bas du boulevard Jacques Bertrand jusqu'au rond-point du Marsupilami, en passant par les places Charles II et du Manège, ainsi que la fameuse Trémie sous le bâtiment Roullier qui devrait devenir un espace de parking.

"Tout l'enjeu consistera à bien organiser les différentes phases du chantier. Nous avons, à ce point de vue, tiré les leçons du passé et des travaux menés à la Ville-Basse", précise le bourgmestre Paul Magnette (PS). Des points relais d'information, permanences de chantier, canaux de communication variés en fonction des usagers… sont bien évidemment planifiés.

Des travaux d'une telle envergure ne se feront malheureusement pas sans désagréments, a fortiori pour les commerçants. Afin de les informer sur les aides existantes en cas de travaux publics, une réunion virtuelle a été organisée fin février par la Ville de Charleroi, en collaboration avec UCM et l'asbl Charleroi centre-ville. Le contenu de cette séance est disponible sur simple demande par mail à severine.ghilmot@ucm.be.

Autres actus se rapportant au sujet

  • Soutien wallon au commerce
    Éviter la désertification des centres-villes

    Le gouvernement wallon lance un plan "Horizon proximité". Il s'agit de favoriser la relance des magasins de proximité après la crise sanitaire.
    Lire la suite
  • Droit passerelle simple ou double
    Les commerçants déçus

    Grosse déception pour les commerçants : contrairement à ce qui avait été annoncé, le double droit passerelle leur est refusé, sauf s'ils n'ont pas accueilli de clients sur rendez-vous.
    Lire la suite
  • Febelhair, organisation professionnelle membre UCM
    La coiffure risque de ne jamais se remettre

    Ballotté de fermetures en pseudo-réouvertures, le métier de coiffeur est à l'agonie. La fédération professionnelle Febelhair fustige le résultat des mesures Covid-19. Le secteur est cloué au pilori.
    Lire la suite
  • Namur : plan de relance
    Trois appels à projets en faveur du commerce

    Pour renforcer la mixité de l'offre commerciale et soutenir les indépendants de son territoire, la Ville de Namur leur apporte une aide financière via trois appels à projets. Présentation.
    Lire la suite