Le commerce de proximité vit !
Un été correct

Échaudés par deux ans et demi de problèmes successifs, les commerçants indépendants étaient plutôt pessimistes à l'ouverture des soldes d'été (juillet). Le bilan n'est pas mauvais. Les stocks se sont bien écoulés. Les clients ont retrouvé le goût du "shopping plaisir". Attirés par la perspective de bonnes affaires, ils ont pu à nouveau apprécier la liberté de faire les magasins sans masque, en famille ou entre amis, tout en profitant des terrasses ouvertes.

L'activité du mois d'août a souffert de la canicule et bien entendu du contexte de hausse des prix. Il est évident que certains clients connaissent des difficultés financières, que d'autres craignent d'en voir apparaître et limitent leurs dépenses. De plus, une reprise mesurée de l'activité n'efface pas deux années de galère. Le commerce de proximité reste un secteur meurtri par des épreuves en cascade, mais il a sans doute renoué avec l'espoir. Le comportement des consommateurs dans les semaines et les mois à venir, jusqu'à la fin de l'année, sera décisif.

L'e-commerce en recul

La qualité, le conseil, le contact sont des valeurs portées par les commerçants indépendants et qui restent estimées des clients. Un élément de preuve est le recul de l'e-commerce, enregistré depuis le début de l'année. Avant même le déclenchement de la guerre en Ukraine, le chiffre d'affaires des grandes plateformes a reculé, pour la première fois depuis leur création.

À titre d'exemple, bol.com, la plus grande boutique en ligne du Benelux (5,5 milliards d'euros de revenus l'an dernier), très présente en Flandre, a subi un recul de 7 % au premier trimestre. La société a reporté son introduction à la bourse d'Amsterdam. Les analystes jugeaient sa valeur entre 5 et 7 milliards d'euros. Le coup de frein des e-acheteurs a ramené l'estimation entre 1,6 et 2,7 milliards.

Autres actus se rapportant au sujet

  • Dinant soutient ses commerçants
    Prime à la rénovation

    La Ville de Dinant, via son Agence de développement local (ADL), lance la prime "Dinashop+". Elle encourage les travaux de rénovation des commerces implantés sur la commune depuis au moins cinq ans.
    Lire la suite
  • Shifting economy week
    Vers la neutralité carbone

    La Région bruxelloise organise du 18 au 24 novembre une "semaine de la transition économique". UCM participe activement à l'opération.
    Lire la suite
  • Actiris accompagne les employeurs
    La diversité, un atout pour son entreprise

    Faire du monde du travail le reflet de la société : voilà l'objectif d'Actiris, qui promeut la diversité dans les entreprises de la capitale.
    Lire la suite
  • Aplsia, organisation membre UCM
    Les magasins de proximité face à la tempête

    Aplsia est la fédération des magasins d'alimentation indépendants en libre-service. Elle a fort à faire pour le moment. La crise inflationniste frappe durement le secteur.
    Lire la suite