Congés thématiques
Un accord social empreint d'humanité

Employeurs et syndicats, réunis au Conseil national du travail (CNT), se sont entendus sur trois améliorations des congés thématiques pour salariés.

Le crédit-temps pour soins à un enfant, possible pour tous les parents jusqu'aux huit ans de l'enfant, va jusqu'à vingt-et-un ans en cas de handicap. Jusqu'à présent, il fallait un handicap physique ou mental reconnu à au moins 66 %. De nouveaux critères, liés à la capacité d'intégration et aux conséquences sur la famille, sont introduits pour permettre la prise en charge d'enfants atteints, par exemple, de mucoviscidose, d'autisme ou de maladie chronique.

La deuxième mesure est l'uniformisation de l'allocation pour congé thématique. Elle avait été réduite pour les plus de cinquante ans. Elle est remise au même niveau, quel que soit l'âge du salarié.

La troisième amélioration est une hausse de 14 % de l'allocation versée aux parents isolés, en cas de congé parental ou de crédit-temps avec motif, afin de lutter contre la pauvreté.

Ces trois mesures doivent entrer en vigueur au 1er avril et coûtent 1,6 million d'euros. C'est le solde de l'enveloppe bien-être prévue dans l'accord interprofessionnel 2017-2018.

Autres actus se rapportant au sujet

  • Pénuries de main-d'œuvre
    Inciter est la priorité

    Contraindre les demandeurs d'emploi à s'engager dans un métier en pénurie serait contreproductif. Inutile d'encombrer les PME de gens qui n'ont aucune envie de faire le travail qu'on attend d'eux.
    Lire la suite
  • Après le succès du Weekend du client
    Relancer le commerce

    Les commerçants ont pris une bouffée d'oxygène. Il faut à présent leur permettre de respirer librement. UCM plaide d'abord pour des mesures sanitaires cohérentes et non improvisées.
    Lire la suite
  • Budget
    Rigueur maladroite

    Le gouvernement fédéral a ouvert les robinets en 2020 pour amortir les effets de la pandémie. Il les referme. La rigueur budgétaire redevient la règle.
    Lire la suite
  • L'augmentation des salaires
    Des chiffres, pas de slogans

    Les syndicats ont mobilisé leurs troupes le 24 septembre pour demander une hausse des salaires.
    Lire la suite