Diversité dans l'entrepreneuriat
Une Région n'est pas l'autre

23,5 % : c'est le pourcentage d'indépendants d'origine étrangère en Belgique, selon les résultats d'une nouvelle étude publiée par le SPF Économie. À titre de comparaison, les personnes d'origine étrangère constituent 25,2 % de la population active occupée et 31,6 % de la population totale.

D'énormes disparités existent entre les trois Régions. À Bruxelles, deux indépendants sur trois sont ainsi d'origine étrangère (66,4 %). C'est plus du double par rapport à la Wallonie (26,8 %) et c'est quatre fois plus qu'en Flandre (15,5 %). Les groupes de pays d'origine les moins représentés sont l'Afrique subsaharienne (4,3 %) et le Maghreb (6,2 %). À l'opposé, on retrouve l'Europe de l'Est (17,8 %) et l'Extrême-Orient (Chine, Inde, Japon…, 16,8 %).

La population des indépendants d'origine étrangère est plus jeune que la belge. La moitié de cette première catégorie a moins de 42 ans, contre moins de 46 ans pour la moitié de la seconde.

Si les personnes d'origine étrangère sont sous-représentées dans la catégorie des travailleurs indépendants, on peut en déduire qu'elles rencontrent des obstacles spécifiques à l'entrepreneuriat : une plus faible maîtrise de la langue, un manque de (reconnaissance des) diplômes ou encore un plus modeste capital social et financier. Les femmes d'origine étrangère sont, elles aussi, sous-représentées dans la population indépendante, dans la même proportion que celles d'origine belge.

Autres actus se rapportant au sujet

  • Le point de vue
    Formation des GOUVERNEMENTS : n’ajoutez pas une crise politique aux crises que nous venons de traverser !

    Au lendemain des élections de ce 9 juin en Belgique, nous nous retrouvons à un carrefour crucial. La situation économique actuelle exige des décisions rapides et efficaces. Pourtant, combien de fois avons-nous été témoins de périodes de flottement politique où les gouvernements provisoires ne permettent pas la mise en oeuvre et/ou l'avancement des réformes nécessaires?
    Lire la suite
  • Élections
    Des résultats engageants pour des réformes nécessaires

    À l'analyse des programmes des principaux partis, force est de constater que la dynamique qui arrive en tête a des propositions qui rencontrent celles de notre mémorandum et sont donc plus favorables à l’entrepreneuriat.
    Lire la suite
  • Obligations juridiques et fiscales
    Des séances pour faire le point

    Trois à quatre fois par an, en province de Namur, UCM organise des séances d'informations juridiques et fiscales. Ces séances s’adressent aux indépendants qui viennent de débuter leur activité, ainsi qu’aux entrepreneurs déjà installés.
    Lire la suite