Fiscalité : un progrès
Les indépendants pourront choisir LE FORFAIT

Pour leurs revenus 2018 (déclarés en 2019), tous les indépendants, à titre principal ou complémentaire, pourront déclarer des frais forfaitaires. Ce choix est aujourd'hui réservé à certaines professions.

Le forfait sera de 30 % des revenus professionnels, déduction faite des cotisations sociales et achats de marchandises, avec un maximum de 4.720 euros. Ce plafond est atteint avec un revenu de 15.733 euros.

La règle vaut pour tous les indépendants, sauf les titulaires de profession libérale. Pour ces derniers, le pourcentage est dégressif selon les tranches de revenus, avec un plafond de 4.150 euros. L'avantage est encore réduit pour les conjoints aidants (5 % des revenus, maximum 4.150 euros) et les dirigeants d'entreprise (3 % des revenus, maximum 2.490 euros).

Le montant du forfait est vite dépassé pour les indépendants qui ont de longs déplacements, des frais de chauffage, électricité, matériel de bureau, des frais vestimentaires ou de représentation... Dans le cas contraire, il est confortable de ne plus devoir consigner les preuves des dépenses engagées au cours de l'année et qui sont liées à l'activité professionnelle (souches de restaurant, factures, reçus...).

Les indépendants à titre complémentaire peuvent cumuler le forfait salarié (4.720 euros également) et le forfait lié à leur activité indépendante. Ils peuvent opter pour les frais réels dans une seule des deux catégories de revenus. Le fisc peut évidemment vérifier que les frais déclarés, par hypothèse, en indépendant relèvent bien de l'activité complémentaire.

Autres actus se rapportant au sujet

  • La politique va reprendre ses droits
    Le spectre des élections

    Le coronavirus a mis la crise politique entre parenthèses, mais la nécessité d'un gouvernement de plein exercice s'imposera très vite.
    Lire la suite
  • Aides wallonnes
    Des améliorations bien nécessaires

    Dans un premier temps, il fallait choisir entre l'indemnité et le prêt ricochet. Ce non-sens a pu être corrigé.
    Lire la suite
  • Gestion de crise
    Commission d'enquête très probable

    L'organisation d'une commission d'enquête parlementaire sur la gestion de la crise du coronavirus ne fait guère de doute.
    Lire la suite
  • Indépendants malades
    Injustice évitée

    Indemnité journalière accordée aux indépendants dès le premier jour de maladie indiqué sur le certificat, et non pas au jour de la délivrance du certificat.
    Lire la suite