Le chèque consommation
Soutien réel à la relance des commerçants


Depuis la mi-juillet, un nouveau chèque a vu le jour : le chèque consommation. Nous avons interrogé Olivier Bouquet, le président de VIA, l’Association des émetteurs de chèques, qui nous donne toutes les réponses à nos questions au sujet de ce nouveau chèque
.

Concrètement, qu’est-ce que le chèque consommation ?

En une phrase, c’est un chèque qui sert à soutenir le pouvoir d’achat et l’économie locale.
A la suite de la crise sanitaire, et de son impact sur l’économie, le gouvernement a cherché une mesure exceptionnelle, qui soit à la fois simple, rapide et économique, pour apporter son soutien au pouvoir d’achat des travailleurs belges et pour favoriser la relance des secteurs en difficulté. Les employeurs peuvent ainsi offrir jusqu'à 300€ (100% défiscalisés) par travailleur à dépenser dans l'horeca, les secteurs de la culture et du sport, ainsi que dans tout petit commerce indépendant ayant dû fermer ses portes pendant le confinement.

Pourquoi le gouvernement a-t-il inventé ce nouveau chèque et quels sont ses avantages ?

Le gouvernement a cherché un moyen d’apporter un soutien rapide vers les secteurs les plus touchés. Par l’expérience du titre-repas et de l’écochèque, les observateurs ont déjà analyé l’efficacité de ces chèques. Ils permettent de diriger le pouvoir d’achat vers certains secteurs, de limiter son utilisation à la Belgique et avec une durée limitée dans le temps afin d’avoir un impact rapide sur notre économie.

Quelle est la durée de validité du chèque consommation ?

Les chèques consommation sont valables jusqu'au 7 juin 2021. Cela vous laisse donc encore le temps pour les dépenser et pour les commerçants, de les accepter.

Sous quel format le chèque consommation est-il disponible ?

Les chèques sont disponibles sous format papier ou électronique.

Est-ce que le montant de (max.) 300€ doit être dépensé en une fois ?

Le chèque consommation est octroyé en coupures de 10€ pour le format papier. Par conséquent, il est possible de le dépenser en plusieurs fois. Attention, le remboursement en espèces n'est pas autorisé. Pour le format électronique, c’est le même système qu’avec les titres-repas. Vous pouvez payer le montant que vous souhaitez jusqu’à la limite de 300€.

Quels sont les secteurs d'activité autorisés pour les chèques consommation ?

Ce sont les secteurs les plus touchés par la crise de la COVID :

  • Restaurants
  • Cafés
  • Hôtels
  • Culture (reconnu, agrée ou subventionné par l’autorité compétente)
  • Sport (association sportive pour laquelle il existe une fédération reconnue ou subventionnée par les Communautés ou appartenant à une des fédérations nationales)
  • Les petits commerces qui ont dû fermer minimum un mois et qui répondent aux conditions fixées par l’arrêté royal, c’est-à-dire, être une microsociété : société dotée de la personnalité juridique qui à la date de clôture des comptes n'est pas une société filiale ou une société mère et qui emploie moins de 10 personnes.
    Pour vous donner un exemple très précis, si vous êtes un marchand de chaussures, vous pouvez accepter ce chèque si vous n’êtes pas une filiale et que vous avez moins de 10 employés.

La fédération VIA et les émetteurs se tiennent à la disposition des commerçants en cas de question par rapport à l’éligibilité du commerce.

Quelle procédure les commerçants doivent-ils suivre pour accepter les chèques consommation ?

Afin de faciliter la vie des commerçants, nous avons mis en place une procédure simplifiée pour l’acceptation du chèque consommation. Il suffit de remplir un formulaire en ligne qui se trouve sur le site www.viabelgium.be et ils auront un retour de la part des trois émetteurs (Edenred, Monizze et Sodexo). Que le chèque soit émis sous format électronique ou papier, les trois émetteurs se portent garants de son remboursement si le commerçant respecte les critères d’éligibilité.

 Est-ce facile pour les commerçants ?

Nous faisons tout pour. Tous les jours nous avons des milliers de commerçants qui rejoignent notre réseau à travers le site de viabelgium.be ou directement via les sites des trois émetteurs. L’évolution est positive et nous sommes optimistes pour la suite.

Où peut-on retrouver les commerçants qui acceptent aujourd’hui le chèque consommation ?

Le réseau d’acceptation est en constante évolution et tous les jours nous avons des commerçants qui rejoignent le réseau. Le réseau est donc en construction journalière.

C’est à travers les moteurs de recherche de chaque émetteur qu’il est possible de retrouver les commerçants affiliés :
[ Monizze }  [ Sodexo }  [ Edenred }  

Quel est l’intérêt des commerçants à s’affilier ?

Les commerçants ont beaucoup à y gagner. Cela leur amène une nouvelle clientèle et donc augmente leur chiffre d’affaires. Nous le voyons avec les autres chèques tels que le titre-repas par exemple. Les commerçants sont les premiers témoins du bienfait des titres-repas sur notre économie. Six commerçants sur dix déclarent d’ailleurs que le chèque-repas a un effet positif sur leur chiffre d’affaires et un sur trois affirme qu’il représente jusqu’à 10% de ses recettes.

Autres actus se rapportant au sujet

  • Succès du Weekend du Client
    Retour du shopping plaisir

    Le Weekend du Client, l’initiative conjointe de Comeos et de l’UCM visant à gâter les clients a été un succès.
    Lire la suite
  • L'accord du gouvernement De Croo
    Coup d'œil en cuisine

    Comment, seize mois après les élections, un accord politique a-t-il été possible, entre sept partis qui ont peu de points communs ?
    Lire la suite
  • Protection contre les abus en BtoB
    Fini la loi du plus fort

    Les indépendants et les petites entreprises, face à un partenaire commercial puissant et mal intentionné, sont souvent victimes d'abus. Ils sont désormais mieux protégés.
    Lire la suite
  • Étude UCM de données Graydon
    Les freelances, nouveaux indépendants

    Environ 291.000 personnes en Belgique ont une activité de ce type. Leur nombre a encore progressé de 2 % malgré la crise du Covid. C'est ce qui résulte d'une enquête UCM exploitant des données fournies par le bureau Graydon.
    Lire la suite