Pour améliorer sa pension
Racheter ses années d'études, vite !

Un titulaire de profession libérale par exemple, qui a étudié jusqu'à 23 ou 25 ans, ne peut pas avoir une carrière complète de 45 ans s'il part à la retraite à 65 ans. Il ne touchera qu'une fraction des 1.290 euros mensuels de la pension d'un indépendant isolé (ou 1.614 euros au taux chef de ménage).

C'est pourquoi la loi autorise le "rachat" des années d'études. Moyennant versement à la sécurité sociale, une année d'université ou d'enseignement supérieur peut être assimilée à une année travaillée. Mais attention, au 1er décembre, les règles vont changer et le montant à payer augmentera fortement dans certains cas. Pour les personnes qui approchent de l'âge de la pension, il va quasiment doubler !

Jusqu'au 30 novembre, la cotisation à payer est de 1.560 euros par année d'études. C'est un investissement incomparable pour les indépendants en fin de carrière. Ce montant est fiscalement déductible et le supplément de pension lié est de 280 euros par an pour un isolé, 350 euros pour un chef de ménage. Dès trois ou quatre ans de vie au-delà de 65 ans, on est mathématiquement gagnant.

À partir du 1er décembre, la somme à payer restera de 1.560 euros (indexés) par année de cursus en cas de rachat dans les dix ans qui suivent l'obtention du diplôme. Ensuite, le montant augmentera selon un calcul actuariel. Il sera majoré de 50 % en cas de demande après vingt ans de carrière, de 95 % après quarante ans.

Précisons que le calcul actuariel est déjà d'application pour les années d'études avant le vingtième anniversaire du demandeur. Une simulation du rachat est possible dans son compte personnel sur mypension.be.

Peuvent être rachetées les années nécessaires à l'obtention d'un diplôme. Il faut donc en avoir décroché un ! Les années bissées ne sont pas prises en compte, pas plus que celles consacrées à l'obtention d'un diplôme supplémentaire.
Pour les clients de la Caisse d'assurances sociales UCM, la démarche est très simple. Un formulaire disponible sur ucm.be (rechercher "rachat études") est à compléter et à renvoyer par courrier ou par mail avant le 30 novembre. Les indépendants qui ont été salariés ne doivent pas introduire de double demande.

Autres actus se rapportant au sujet

  • Jemeppe-sur-Sambre : Jem'connecte.app
    Une appli au profit de l'économie locale

    À Jemeppe-sur-Sambre, l'application Jem'connecte.app, en faveur de l'économie locale, vient d'être lancée par l'Agence de développement local (ADL).
    Lire la suite
  • Organisation professionnelle membre UCM
    Ne pas laisser le géomètre-expert au bord du chemin

    Une formation unique et un ordre représentatif : ce sont les vœux de ces professionnels assermentés.
    Lire la suite
  • Plan de relance de la Ville de Namur
    L'intérêt collectif sera-t-il suffisant ?

    La Ville de Namur a présenté son plan de relance économique d'un montant de 8,5 millions d'euros pour faire face à la crise sanitaire.
    Lire la suite