Stratégie pour le bâti bruxellois
"Renolution"

© bilanol/AdobeStock

Approcher la neutralité carbone en 2050 : tel est l'engagement de la Région bruxelloise avec son Plan énergie-climat. Pour relever ce gigantesque défi, les pouvoirs publics comptent mobiliser toutes les forces vives au service d'une "Renolution" : il s'agit d'atteindre un niveau moyen de performance énergétique de 100 kWh/m²/an pour les logements bruxellois et la neutralité énergétique des bâtiments tertiaires en 2050, soit une consommation moyenne divisée par trois ou quatre par rapport à la situation actuelle. D'ici 2024, ce sont plus de 350 millions d'euros publics qui seront investis dans cette stratégie via des mesures de soutien pour tous les bruxellois.

"Renolution" prévoit des premières obligations de rénovation à concrétiser dès 2030. Mais la Région ne voulant prendre personne de court, elle met prioritairement en place les mesures de soutien et d'accompagnement pour que les candidats à la rénovation puissent anticiper.

Ainsi, elle crée une "prime Renolution" qui ne signifie pas une véritable révolution dans le monde du soutien financier à Bruxelles mais qui a pour vertu de lever les freins à la rénovation et simplifier la charge administrative en fusionnant les aides existantes. Concrètement, depuis le 1er janvier 2022, chaque candidat à la rénovation n'a plus qu'un seul interlocuteur à la Région pour sa demande de prime.

Avec UCM

Dans le même élan, UCM est engagée dans les efforts de réduction d'énergie des entreprises bruxelloises depuis plusieurs années déjà. Avec le soutien de Bruxelles Environnement et de la Région, l'accompagnement proposé par les conseillers énergie d'UCM a permis à plus de 400 entreprises de bénéficier d'un diagnostic professionnel gratuit pour réaliser des économies d'énergie. Aussi, le conseiller accompagne toutes les entreprises bruxelloises, petites ou grandes, propriétaires ou locataires, et analyse différentes thématiques : isolation, chauffage, eau chaude sanitaire, éclairage, énergies renouvelables et groupes de froid. La mise en œuvre des mesures recommandées par les conseillers UCM permet d'économiser jusqu'à 50 % sur les consommations électriques liées à l'éclairage, 30 à 35 % sur le chauffage en améliorant l'isolation et déjà 10 % rien qu'en modifiant certains comportements.

En conclusion, profiter de l'accompagnement des conseillers énergie est bénéfique à plusieurs niveaux. Pour faire face à la crise énergétique et à la flambée des prix tout d'abord. L'on peut d'ailleurs considérer que la rénovation énergétique se paie en quelque sorte toute seule avec le temps, surtout si des aides financières sont disponibles. Il faut aussi avoir à l'esprit que certaines règles vont être imposées et doivent être anticipées. À titre d'exemple, l'Europe exige que les bâtiments non résidentiels aient obtenu des certificats PEB "F" pour 2027 puis "E" pour 2030, et ces actions s'entament dès aujourd'hui.

Contacter un conseiller : [ info.energie@ucm.be }

 

 

 

 

En Wallonie

UCM accompagne également les professionnels wallons…

Autres actus se rapportant au sujet

  • Droit passerelle
    Quasi-extinction

    Le droit passerelle pour les indépendants est prolongé jusqu'au 30 juin, mais dans des conditions très restrictives.
    Lire la suite
  • Baromètre bruxellois
    Les entrepreneurs face à la crise

    Dans quelle mesure les indépendants et PME sont-ils touchés par les conséquences de la guerre en Ukraine ? La huitième édition du "baromètre" de Brupartners apporte un éclairage précieux.
    Lire la suite
  • Davantage d'indépendants et de PME
    Les projets d'entreprise plus nombreux que jamais

    Le nombre de starters n'a jamais été aussi élevé que l'an dernier : 119.830. C'est 12,2 % de plus qu'en 2020, presque 50 % de plus qu'en 2011, quand Graydon, UCM et Unizo ont commencé leur relevé annuel.
    Lire la suite
  • Professions libérales
    Un premier code de conduite RGPD pour les notaires

    Un premier code de conduite RGPD pour les notaires. Il complète et précise les dispositions en les adaptant aux particularités du secteur et au traitement de données à caractère personnel et confidentiel.
    Lire la suite