Soldes de janvier
Les clients étaient au rendez-vous

Les soldes d'hiver ont plutôt bien débuté dans les secteurs soumis aux saisons, ceux de l'habillement et de la chaussure. Malgré la montée en puissance du Black Friday en novembre et la possibilité des offres couplées en décembre, l'événement commercial garde un impact fort.

Le traditionnel sondage UCM d'avant soldes a indiqué que les stocks étaient, comme l'an dernier, assez volumineux. La météo très clémente n'a pas facilité la vente des vêtements chauds. Trois commerçants sur dix estimaient d'ailleurs leur chiffre d'affaires avant soldes inférieur à celui de l'an dernier, pour un sur dix seulement qui le voyait supérieur. Les pourcentages de réduction étaient donc importants dès les premiers jours, d'autant que l'hiver est resté très doux durant les premières semaines de janvier.

Les commerçants ont besoin des périodes de soldes pour liquider les invendus et reconstituer des liquidités afin d'acquérir la collection été. Cela reste un événement pour les consommateurs : plus d'un sur deux en profite pour acheter à prix réduit, soit pour s'habiller sans mettre en péril son budget, soit pour se faire plaisir et s'offrir un article qui serait en temps normal hors de portée. Ils savent qu'il y a réellement de bonnes affaires à réaliser.

Les mois de janvier et juillet sont en effet les seuls durant lesquels les commerçants peuvent vendre à perte. De plus, les rabais sont annoncés sur des prix qui ont été réellement pratiqués. C'est une garantie qui existe peu sur le web !

Autres actus se rapportant au sujet

  • Aides régionales wallonnes
    5.000 + 3.500 euros

    La crise se prolongeant, une troisième aide, de 3.500 euros, a été décidée. Elle est destinée aux indépendants et PME qui subissent toujours des mesures restrictives.
    Lire la suite
  • La période de soldes n'a pas changé grand-chose
    Commerce indépendant menacé

    À peine un quart des commerçants est satisfait de la période de soldes qui s'achève. A la question "pensez-vous que votre commerce est en péril d'ici juin 2021 ?", il y a 49,4 % de "oui".
    Lire la suite
  • Bruxelles
    Tri en entreprise

    À Bruxelles, les entreprises sont tenues de trier et gérer leurs déchets. Nombre d'entre elles ne respectent pas leurs obligations.
    Lire la suite