Soutien wallon au commerce
Éviter la désertification des centres-villes

L'obligation de recevoir les clients uniquement sur rendez-vous a porté un nouveau coup très rude au commerce dit non-essentiel. Un sondage UCM à la mi-avril indique que 29 % des commerçants ont préféré fermer et 11 % seulement ont sauvé les meubles (moins de 30 % de baisse du chiffre d'affaires). Plus d'un magasin sur deux (55 %) est menacé de fermeture.

Si les cellules vides se multiplient, l'attrait des noyaux commerciaux urbains est menacé. Les centres-villes risquent de devenir quasiment déserts, d'autant que l'offre horeca va souffrir de la crise et que le télétravail va gagner du terrain, en réduisant le nombre de navetteurs.

Pour éviter la catastrophe, le gouvernement wallon lance un plan "Horizon proximité", qui réunit de nombreux acteurs : pouvoirs locaux, associations de commerçants, opérateurs de formation et de la finance… Il s'agit de favoriser la relance des magasins de proximité après la crise sanitaire.

Des possibilités de prêts seront proposées, dans de bonnes conditions, pour apporter de l'argent qui ne devra pas être englouti dans le remboursement des dettes. La volonté est d'aider les commerçants à développer leur marketing et leur présence web. Depuis un an, les consommateurs utilisent davantage internet et, en même temps, accordent plus d'importance à la proximité, à la qualité et au conseil. Il faut donner les moyens aux professionnels d'exploiter cette double tendance.

Pendant le confinement, des jeunes et moins jeunes ont profité des changements d'habitudes pour se lancer dans la vente en ligne. Grâce à Créashop (jusqu'à 6.000 euros disponibles), ils sont soutenus et incités à ouvrir un magasin physique dans une cellule vide pour dynamiser les noyaux commerciaux.

Le plan "Horizon proximité" devrait être totalement défini à la fin mai.

Autres actus se rapportant au sujet

  • Aides spéciales Covid en province de Namur
    Les communes mettent la main au portefeuille

    Depuis le début de la crise, les communes namuroises se sont fortement mobilisées pour soutenir les entreprises dans la tourmente. Certaines allant même jusqu'à octroyer des aides directes.
    Lire la suite
  • Verviers : décision du Conseil d'État
    La taxe parking annulée

    Le 13 avril, le Conseil d'État a annulé le règlement-taxe de la Ville de Verviers relatif aux emplacements de parking affectés à des immeubles commerciaux.
    Lire la suite
  • Droit passerelle simple ou double
    Les commerçants déçus

    Grosse déception pour les commerçants : contrairement à ce qui avait été annoncé, le double droit passerelle leur est refusé, sauf s'ils n'ont pas accueilli de clients sur rendez-vous.
    Lire la suite
  • Recensement Brexit
    Indemnisation possible

    Le Brexit complique la vie et a donc un impact financier direct sur les PME qui importent ou exportent outre-Manche. Les difficultés peuvent se répercuter sur les clients et sous-traitants.
    Lire la suite