Trois-Ponts soutient l'activité
Une commune "PME friendly"

Mi-septembre, le collège communal de Trois-Ponts mettait à l'honneur un indépendant du centre-ville qui fêtait ses 50 ans de carrière. À cette occasion, le bourgmestre Francis Bairin (MR) a exposé les grandes lignes de son règlement communal qui vise à soutenir le commerce et l'emploi dans les TPE et les PME.

Concrètement ? Pour favoriser la création d'activité et la redynamisation du centre-ville, la commune octroie une prime au premier établissement ou à la reprise d'un fonds de commerce aux entreprises locales qui investissent un minimum de 25.000 euros. Le montant maximum de l'intervention est de 6.250 euros. Le bénéficiaire devra maintenir son activité durant cinq années sur le territoire communal.

Trois-Ponts libère également une prime de 1.250 euros pour chaque emploi créé (maximum trois) par les TPE et PME dont le siège d'exploitation est situé sur son territoire. Cette aide est subsidiaire aux autres subventions publiques. Les postes sont bien entendu à pourvoir sur le territoire communal et les contrats de travail doivent couvrir une période minimale de douze mois.

UCM salue cette double initiative : la mise à l'honneur des indépendants d'une part et l'octroi d'incitants économiques et sociaux d'autre part. La petite ville touristique de Trois-Ponts (où l'on peut admirer la cascade de Coo) est résolument une commune "PME friendly".

Son collège a bien mesuré que davantage d'investissements génèrent davantage d'emplois et donc de recettes pour la commune. Ce n'est pas trop compliqué à comprendre, mais que c'est dur parfois à faire admettre à d'autres collèges communaux qui vénèrent la "taxe", ce poison tueur silencieux de l'envie d'entreprendre !

Autres actus se rapportant au sujet

  • Professions libérales
    La reprise est lente et très partielle

    Dans beaucoup de ces professions, la proximité physique avec la personne est indispensable et les mesures de sécurité empêchent un fonctionnement normal.
    Lire la suite
  • Bruxelles
    Énergie

    Les indépendants bruxellois bénéficiant du droit passerelle et qui éprouvent des difficultés à payer leurs factures d'énergie peuvent obtenir le statut de "client protégé spécial Covid-19".
    Lire la suite
  • Construction : panne de demande
    L'heure de la rénovation du bâti wallon

    La CCW plaide auprès du gouvernement régional pour un plan de relance "pour et par la construction".
    Lire la suite