Wallonie : aides à l'investissement
Une réforme nécessaire

À l'initiative du ministre de l'Économie Willy Borsus (MR), le gouvernement wallon a réformé cet été les aides à l'investissement. La démarche s'inscrit dans le contexte de la triple transition économique, sociale et environnementale.

Pour autant qu'elle soit active dans l'un des secteurs éligibles, une PME qui souhaite réaliser un nouvel investissement d'un montant minimal de 25.000 euros peut prétendre à une aide. Afin d'en bénéficier, il faut désormais répondre à une série d'exigences qui s'évaluent en points. Elles sont d'ordre économique (42 points), social/emploi (30 points) et environnemental (28 points). L'entreprise doit totaliser au moins 50 points sur l'ensemble des critères. Ce nouveau système, bien plus lisible que le précédent, est une bonne nouvelle pour les PME. UCM avait d'ailleurs plaidé pour que l'aspect économique soit l'indicateur le plus important dans cette grille de pré-évaluation.

Les indépendants et TPE peuvent disposer d'un mécanisme "Fast-track" : pour les projets d'investissement jusqu'à 100.000 euros, une intervention forfaitaire de 10 % est octroyée sur base de la transmission des factures et sans critères préalables.

La réforme prévoit par ailleurs un renforcement des aides dans les filières du renouvelable et de la cogénération (production simultanée d'électricité et de chaleur) alors que certaines dépenses liées à la production et à la consommation d'énergie deviennent également éligibles.

Cette réforme, qui était attendue, tient compte des enjeux environnementaux et, surtout, renforce un précieux levier de stimulation d'une économie composée quasi exclusivement de PME. Elle doit maintenant être mise en œuvre sur le terrain. UCM veillera à ce que les indépendants soient efficacement informés et suivra avec intérêt les analyses promises par la Région quant aux retombées des mesures.

UCM regrette que la liste des secteurs éligibles n'ait pas été complètement actualisée. Il est pourtant clair que le commerce et les professions libérales ont aussi besoin de ces aides !

Autres actus se rapportant au sujet

  • Le point de vue
    Formation des GOUVERNEMENTS : n’ajoutez pas une crise politique aux crises que nous venons de traverser !

    Au lendemain des élections de ce 9 juin en Belgique, nous nous retrouvons à un carrefour crucial. La situation économique actuelle exige des décisions rapides et efficaces. Pourtant, combien de fois avons-nous été témoins de périodes de flottement politique où les gouvernements provisoires ne permettent pas la mise en oeuvre et/ou l'avancement des réformes nécessaires?
    Lire la suite
  • Obligations juridiques et fiscales
    Des séances pour faire le point

    Trois à quatre fois par an, en province de Namur, UCM organise des séances d'informations juridiques et fiscales. Ces séances s’adressent aux indépendants qui viennent de débuter leur activité, ainsi qu’aux entrepreneurs déjà installés.
    Lire la suite
  • Formation
    L’IFAPME ouvre ses portes

    Le mercredi 26 juin, l’IFAPME ouvre grand les portes de ses 17 centres présents partout en Wallonie. L’occasion de découvrir tous les horizons que propose l’organisme de référence de la formation en alternance.
    Lire la suite