Les JOBISTES, c'est maintenant !

  • + de 500.000
    jeunes se frottent chaque année au monde du travail durant leur scolarité
  • 5,43 %
    c'est le taux des cotisations patronales pour l'occupation d'étudiant
  • 475 h/an
    h/an de travail autorisé par étudiant, cela permet plus de souplesse et de disponibilité

Chaque année, à cette période, il est temps de penser à l'engagement des étudiants. Il y a des règles et des conditions. État des lieux, afin que l'expérience soit enrichissante pour tout le monde...

Isabelle Morgante

Engager un étudiant comporte cinq étapes indispensables. D'abord sélectionner le jeune. Il doit être au moins âgé de 15 ans, avoir fini avec succès sa deuxième année secondaire, et être inscrit dans l'enseignement de plein exercice (qui l'occupe toute la journée) ou une formation en alternance.

Il faut ensuite consulter son solde d'heures disponibles, renseigné sur le site Student@work. Chaque jeune peut en effet travailler maximum 475 heures par an. Cette simple vérification permettra à l'employeur de bénéficier de l'engagement avec taux réduit de cotisations sociales patronales (5,43 %).

La troisième étape consiste à établir un contrat d'occupation d'étudiant. L'employeur et l'étudiant doivent conclure ce contrat écrit d'une durée déterminée de maximum douze mois consécutifs, reprenant certaines mentions obligatoires.

En cas de dépassement du quota d'heures annuel, l'employeur ne pourra plus occuper cet étudiant qu'en s'acquittant de cotisations sociales pleines de l'ordre de 25 %.

Le Secrétariat social UCM met des exemples de contrats à disposition des employeurs sur ucm.be.

Dimona et ajustement

Lorsque ces trois premières étapes sont franchies avec succès, il convient de réaliser une Dimona (déclaration à l'embauche) de type "STU" avant même le début des prestations, ou au grand plus tard au début des prestations du jeune. En cas de Dimona tardive, des cotisations sociales pleines et un précompte professionnel sont dus.

Enfin, il faudra tenir à jour le nombre d'heures sur le compte Student@work de l'étudiant, surtout s'il travaille plus longtemps que prévu. Pour continuer à bénéficier du taux de cotisations réduit, l'employeur devra repréciser le nombre d'heures via une Dimona de modification.

[ studentatwork.be }

En savoir plus

Pour davantage d'informations, le site ucm.be (dans les publications de l'onglet "employeur") est la bonne adresse. De manière beaucoup plus pratique, une formation en droit social, estampillée "UCM Academy", sera donnée les 27 mars à Wierde et 5 juin à Louvain-la-Neuve. Le thème "Engagement d'étudiants : quelles démarches pour quels avantages ?" permettra aux participants d'y voir clair en matière de formalités à l'engagement, conditions de travail et rémunération, avantages sociaux et fiscaux.

Les objectifs sont de comprendre le fonctionnement du statut étudiant, d'anticiper les démarches à réaliser et d'évit