Charleroi
Bureau du commerce en devenir

L'échevinat du commerce de Charleroi veut relancer l'activité commerciale, redynamiser les noyaux périphériques et certains quartiers du centre-ville via un "Bureau du commerce".

Le concept a fait ses preuves dans les villes d'Anvers, Gand et Liège. Le "Bureau du commerce" jouera les rôles de rassembleur et de moteur pour les différents acteurs du développement commercial de Charleroi, à l'image du "Bouwmeester" pour le développement urbain.

Il aura pour missions la création et le développement du commerce local, le géomarketing, la promotion de l'appareil commercial carolorégien auprès des développeurs et investisseurs potentiels, la communication et enfin la prospective (appliquer les nouvelles tendances en matière commerciale, anticiper par rapport à l'aménagement du territoire et des projets en ville). Le Bureau du commerce travaillera en étroite collaboration avec les différents acteurs publics et privés, dont UCM.

L'utilité de doter la ville d'un Bureau du commerce est devenue d'autant plus évidente ces derniers temps. La crise actuelle risque d'aggraver le phénomène des cellules vides, rendant de nombreux quartiers commerçants de Charleroi (tant au centre qu'en périphérie) peu attractifs, aussi bien pour les chalands potentiels que pour de futurs habitants. À moins que ces cellules vides ne constituent une opportunité dans le renouvellement de l'offre commerciale, vers davantage de qualité et de diversité des produits.

Le Collège communal a attribué à l'Association de management centre-ville (AMCV) le marché visant à s'attacher les services d'un prestataire expérimenté et spécialisé en développement commercial urbain, afin de mettre en œuvre ce Bureau du commerce.

Autres actus se rapportant au sujet

  • Le commerce en situation précaire
    Les soldes d'hiver, un moment crucial

    UCM a interrogé les commerçants indépendants des secteurs saisonniers (habillement, chaussure, maroquinerie) à la veille des soldes de janvier. Le secteur a énormément souffert depuis le début de la pandémie.
    Lire la suite
  • Inondations
    Aide

    Les commerçants situés dans une des 209 communes sinistrées peuvent obtenir une aide à la relance de 5.000 euros maximum, sous forme de remboursement de frais. C'est le dispositif "restart shop"
    Lire la suite
  • Sanction du vol à l'étalage
    Une procédure simple pour punir les délinquants

    Les vols à l'étalage vont peut-être, enfin, être sanctionnés. Les policiers peuvent, depuis le 1er janvier, infliger une amende sur-le-champ aux chapardeurs pris en flagrant délit.
    Lire la suite
  • Hainaut Centre : rapport de l'Instance Bassin EFE
    Faire correspondre l'offre et la demande

    Les Instances Bassin EFE (enseignement qualifiant, formation, emploi) ont pour mission de renforcer l'adéquation entre les besoins de leur territoire et l'offre d'enseignement qualifiant et de formation.
    Lire la suite