Conseils pratiques pour repartir du bon pied

La page Covid se tourne. Dans les nombreux secteurs sinistrés, les chefs d'entreprise peuvent mesurer l'étendue des dégâts et voir comment relancer leur activité, effacer les pertes et retrouver un seuil de rentabilité raisonnable.

http://www.21questions.be/

21questions.be

Dans beaucoup de cas, des ajustements seront nécessaires. Lesquels ? Comment procéder sans perdre de temps ni d'énergie ? C'est pour aider les entrepreneurs à un moment crucial qu'UCM a lancé son initiative "21 questions".

C'est une opération en trois temps. Le premier objectif est d'amener les entrepreneurs à ne pas rester le nez dans le guidon parce que la route est aujourd'hui dangereuse. Il y a peut-être des questions à se poser pour éviter les dérapages et accidents. En deuxième lieu, il faut évidemment apporter les bonnes réponses. Elles ont été rédigées avec le concours de spécialistes et sont présentées dans une forme et un langage accessibles. Enfin, il s'agit de proposer des services et accompagnements, de donner la possibilité de contacter un expert, UCM ou non, pour obtenir une aide spécifique adaptée à la taille et à la réalité de l'entreprise, mais aussi aux souhaits de son dirigeant.

La première question que se posent aujourd'hui les entrepreneurs blessés par la crise est souvent celle des aides. Celles qui ont été décidées depuis mars 2020 ne s'éteignent pas d'un coup. Il en est même, comme le prêt ricochet wallon (jusqu'à 45.000 euros), qui deviennent stratégiques maintenant. Autant connaître ses droits et la façon dont vont se terminer les reports de charges. C'est peut-être aussi le moment de recourir aux soutiens qui existaient déjà avant la pandémie. Ils sont différents en Wallonie et à Bruxelles et peuvent favoriser des investissements ciblés, des embauches… ou de la consultance.

La gestion des ressources humaines a également été bouleversée par la crise. Des outils existent pour introduire davantage de flexibilité horaire, motiver ou récompenser les collaborateurs. Le télétravail s'est imposé et beaucoup de chefs de PME pensent à le pérenniser. Cela mérite d'être réfléchi.

Les habitudes des consommateurs ont évolué durant le confinement et les pénuries de main-d'œuvre se sont aggravées dans certains secteurs. Cela peut entraîner la nécessité de revoir son business model et de se lancer à la recherche d'une nouvelle clientèle. Un regard externe est souvent utile, voire nécessaire.

La crise a également eu un impact très sensible sur la valeur des entreprises. C'est un élément à prendre en compte pour les patrons qui pensent à cesser leurs activités, que ce soit en raison de leur âge, par découragement ou manque de rentabilité. Il est bon aussi de se remettre à jour administrativement : départ d'administrateurs, changement de codes Nace…

Le plus souvent, un entrepreneur crée son entreprise pour exercer son métier, vivre de sa passion et servir ses clients. Les questions stratégiques, financières, d'organisation ou de mise en ordre administrative lui pèsent, d'autant plus quand il ne s'y sent pas à l'aise. Il est pourtant nécessaire de se les poser… et de faire appel à des spécialistes qui, avec bienveillance, vont y répondre et apporter le soutien souhaité.

[ 21questions.be }

Voustémoignez
Trois questions à Hugues Bouillon.

- Vous êtes responsable de l'opération "21 questions" chez UCM. Quelle en est la genèse ?

- Notre raison d'être, c'est de représenter et défendre les indépendants et les chefs de PME francophones et, depuis mars 2020, nous avons été sur tous les fronts. Notre métier, c'est aussi de les accompagner, de leur apporter des solutions pour qu'ils puissent travailler sereinement et développer leur activité. Nous vivons des moments très inhabituels. Relancer son activité après une période aussi compliquée n'est pas évident. Il faut sans doute repenser son business. Nous avons voulu suggérer les bonnes questions à se poser et bien entendu apporter les meilleures réponses possibles.

- Comment avez-vous sélectionné ces questions ?

- Nous avons parlé avec nos clients. Nous les avons écoutés. Nous avons beaucoup discuté avec les experts de nos différents métiers et services, mais aussi avec des partenaires extérieurs comme les comptables ou les fiscalistes.

- Le site 21questions.be est réservé aux clients UCM ?

- Non. Pas du tout. C'est une initiative destinée à l'ensemble des indépendants, TPE et PME de Bruxelles et de Wallonie. En principe, nos clients savent déjà ce que nous pouvons faire pour eux. Pour les autres, c'est l'occasion de découvrir nos services et notre capacité à accompagner les hommes et les femmes qui créent leur emploi, depuis le moment où ils ont une idée, un projet, jusqu'à la transmission de leur entreprise.

Les questions

  1. Quelles aides pour relancer ou faire grandir mon entreprise ?
  2. Quelle stratégie adopter pour relancer mon entreprise ?
  3. Quelles sont les forces de mon entreprise ?
  4. Comment attirer de nouveaux clients ?
  5. Comment motiver et fidéliser mon personnel ?
  6. Comment organiser le télétravail dans mon entreprise ?
  7. Comment récupérer le montant de créances impayées ?
  8. Comment optimiser la gestion de mon personnel ?
  9. Comment recruter de nouveaux collaborateurs ?
  10. Comment me concentrer à 100 % sur mon chiffre d'affaires ?
  11. Comment rencontrer de nouveaux clients et partenaires ?
  12. Comment me faire entendre en tant que chef d'entreprise ?
  13. Comment challenger mon business model ?
  14. Mes collaborateurs travaillent-ils en toute sécurité ?
  15. Est-ce le bon moment pour transmettre mon entreprise ?
  16. La crise influe-t-elle sur la valeur de mon entreprise ?
  17. De qui dois-je m'entourer pour bien piloter mon entreprise ?
  18. Suis-je en ordre à la Banque-carrefour des entreprises (BCE) ?
  19. Report et dispense de cotisations sociales, quels sont les impacts ?
  20. Un gérant quitte ma société, quels sont les impacts ?
  21. Suis-je à jour avec mes obligations légales ?

Autres dossiers se rapportant au même sujet

  • Repartir d'une page blanche

    Les inondations de juillet, reconnues catastrophe naturelle, ont plongé des milliers de Wallons dans le désarroi. Parmi lesquels de nombreux indépendants et chefs d'entreprise. Eux qui se relevaient après la crise sanitaire ont le genou en terre. UCM était à leurs côtés dès les premières heures. Récit, derniers chiffres et informations pratiques dans ce dossier.

    Lire la suite
  • En énergie, pas de petits profits !

    Étant donné l'augmentation des prix de l'énergie, les indépendants et les petites entreprises se doivent de trouver des moyens efficaces pour préserver leurs marges de profit. Les conseillers énergie UCM leur proposent, en Wallonie et à Bruxelles, des solutions adaptées.

    Lire la suite