Finemeca SA

automation et gestion des données de mesure de rendement de processus industriel

Optimisation durable 4.0

24/01/23

Finemeca optimise le rendement des chaînes de production industrielle par la prise de mesures 4.0 et le traitement des données, notamment environnementales.

Située près de Walcourt, la société Finemeca est active depuis 1992 dans l'automation et la gestion des données (data) de mesure de rendement de processus industriel. "Au départ, nous proposions des services en mécanique de pointe, se souvient Pierre Deswysen, administrateur délégué. La spécialisation dans l'industrie 4.0 est devenue la suite logique."

Finemeca propose le développement d'équipements connectés, autrement dit "devices IoT" (IoT pour "Internet of Things", l'internet des objets), dont elle assure de A à Z la conception, personnalisée dans les moindres détails pour l'entreprise cliente. Son champ d'action est très vaste. Quels que soient le domaine et la situation, le point de départ est toujours la volonté d'améliorer, d'optimiser le rendement du process de production industrielle. "Souvent le client connaît ses data brutes (coûts globaux, marge marginale), mais ne peut en fournir de plus détaillées : où se situent les plus gros postes de consommation de matière, d'électricité, d'énergie, d'eau ? Quelles sont les consommations d'eau par ligne de production, par machine ? Finemeca aide les entreprises à mesurer tout ce qui peut l'être et à évaluer ensuite les pistes d'optimisation", explique Pierre.

La société participe au programme de recherche européen S3Food du secteur agroalimentaire. Elle a ainsi développé des dispositifs pour plusieurs établissements. "Identifier les machines défectueuses ou énergivores, ou encore débusquer les gaps de procédure dans la chaîne de fabrication et de logistique permet au client d'optimiser sa production en réduisant les pertes de matière, d'énergie, d'eau ou de temps par arrêt temporaire de machines", poursuit l'administrateur délégué.

Taux de rendement

Comment réagir face à une machine qui n'atteint pas le rendement affiché par le fournisseur ? Faut-il la remplacer ou peut-on améliorer son fonctionnement ? Doit-on intervenir sur les entrants ou mieux former les opérateurs ? Les solutions dégagées grâce à Finemeca via la collecte et l'analyse des data peuvent concerner aussi bien les températures que les débits, le comptage de pièces, produits, cartons, emballages, en passant par le pesage ou encore des mesures de consommations spécifiques.

Le dispositif relève les données par des capteurs IoT et les envoie par ondes radio (Lorawan) à un serveur pour traitement avant visualisation. Il s'adapte aux systèmes clients existants : les équipements/devices IoT permettent la mise en œuvre rapide des applications de mesurage et traitement de données afin de relier les capteurs sans devoir les développer de manière onéreuse en partant de rien.

Énergies contrôlées

Juste après le taux de rendement, le poste le plus demandé en mesure et analyse est le contrôle des énergies. "La plupart des clients connaissent le montant de leurs factures, mais pas les consommations par machine, explique Pierre. Avec des relevés précis, on peut agir et réaliser des économies en pistant les équipements les plus énergivores."

Finemeca se penche sur l'électricité, le gaz naturel mais aussi l'air comprimé et l'eau de distribution. Elle a d'ailleurs développé avec Equans (installations multi-techniques et services de maintenance) un système simplifié pour détecter les fuites d'air comprimé. Car une telle déperdition peut coûter cher. "Avant la crise énergétique, une fuite de 1 mm pouvait générer une perte de l'ordre de 2.300 euros par an. Imaginez au coût actuel de l'énergie !", s'exclame Pierre.

Des références

Parmi sa clientèle variée, Finemeca compte par exemple Les Chips de Lucien : la PME namuroise a fait appel à elle pour optimiser ses lignes de production, notamment au niveau des friteuses. D'autres contrats ont permis à l'équipe de Pierre Deswysen d'apporter son expertise en région liégeoise chez Colona (fabricant de sauces), dans le Hainaut chez Sopura (spécialiste des produits de nettoyage, désinfection et solutions de traitement de l’eau pour les industries brassicole, des boissons et agroalimentaire). Mais aussi dans les services techniques de la multinationale Engie (fournisseur d'énergie) et, last but not least, dans le secteur aéronautique.

Carte d'identité de l'entreprise

Finemeca SA

Allée des Linaires 2
5650 Walcourt
071/ 61 15 25

Autres portraits de la même catégorie

  • Belvas SA

    Du chocolat bio et Fairtrade

    Belvas s'emploie depuis des années à faire rimer chocolat belge avec Fairtrade et bio. Un défi qui nécessite une innovation constante pour répondre aux besoins des clients, des producteurs de cacao… et de la nature.

    Lire la suite
  • Nuance 4 Copyhouse

    Une imprimerie "verte" et responsable

    Avec son épouse Gisèle, Laurent Païssé crée Copyhouse, une société d'impression digitale. Avec le temps, l'entreprise se développe et ouvre à Naninne un bureau spécialisé dans le grand format et les réalisations pour les professionnels. En 2019, Copyhouse saisit l'opportunité d'allier ses forces à Nuance 4, qui n'est qu'autre que l'imprimerie voisine d'Yves Egon, en partance pour la retraite.

    Lire la suite