ServiSoft

Services de gestion

Pour une gestion plus efficace

19/04/22

Basée à Wavre, la société de services de gestion ServiSoft a d'abord été l'affaire d'une personne, ensuite de deux, puis de cinq. Elle lance aujourd'hui une application de recherche de données, pour PME.

Jean-Christophe de Wasseige

Au départ, l'histoire de ServiSoft se confond avec celle de Dominique Cassiman-Gilis. Cet expert-comptable (reconnu par l'institut IPCF, aujourd'hui ITAA) se découvre très tôt un intérêt pour l'informatique et la gestion. Cela tombe pile : nous sommes en 1988 et une foule de PME sont en train de s'essayer à l'usage des logiciels. "À l'époque, les PC tournaient sous DOS, un des premiers systèmes d'exploitation grand public, l'ancêtre de Windows, se souvient l'entrepreneur. Cela remonte donc à loin." Une niche est vite trouvée : aider les cabinets d'avocats à passer à la gestion informatisée. Les besoins sont en effet considérables.

Après vingt ans dans ce milieu de la mise en place et la distribution de logiciels juridiques, l'indépendant fait la connaissance en 2011 de Giovanni De Stefano, un ingénieur en télécom et informatique. C'est un "enterprise architect" qui travaille pour plusieurs grandes compagnies, dont Belgacom (aujourd'hui Proximus) ou Isabel Group. Entre eux, le courant passe. "On s'est rendu compte qu'on partageait les mêmes valeurs : l'attention aux clients, le suivi constant de ceux-ci, la qualité du service…", explique Giovanni.

Assez rapidement, les deux hommes deviennent associés, fusionnent leurs carnets d'adresses, se partagent les tâches. Dominique poursuit l'offre en outils de gestion : comptabilité, trésorerie, reporting, rémunérations, etc. Giovanni se concentre sur la technique, l'écriture de nouveaux programmes, le marketing, etc. Le nom de ServiSoft est gardé. Un logo est trouvé. L'image de la société est rafraîchie.

Offre élargie

Bientôt, de nouveaux services s'ajoutent à l'activité historique. Il s'agit d'abord du conseil à la mise en conformité au RGPD, le règlement général sur la protection des données. Celui-ci est entré en vigueur en mai 2018. Une autre avancée consiste en une application développée en propre et qui entend répondre à un besoin exprimé sur le terrain. Dans leur métier, les avocats doivent fréquemment se replonger dans d'anciens jugements, commentaires juridiques, contrats, comptes rendus… Pour leur faciliter la tâche, il leur faut un outil permettant de retrouver rapidement les informations parmi une masse de documents numérisés. C'est le job de ServiSoft KM (pour "knowledge management").

Afin d'assurer ces nouveaux services, des engagements sont nécessaires. En 2015, Norma Mazzarella apporte un soutien pour suivre les clients dans la gestion financière et administrative. En 2018, Sarah Goosse arrive et se spécialise dans le passage au RGPD. Quelques mois plus tard, c'est au tour de Resa Boutros Rafael de rejoindre l'équipe, notamment pour assurer des encodages.

La spécificité des membres est l'autonomie. La plupart du temps, chacun travaille à domicile, quand ce n'est pas chez les clients. Dominique et Giovanni sont à Bierges, Norma et Resa à Bruxelles, Sarah à Braine-le-Comte. Les réunions internes se tiennent à Bruxelles, dans des locaux loués. Ce type d'organisation – décentralisée – est fréquent dans le secteur. Nombre d'informaticiens freelances et de consultants squattent souvent les centres d'affaires et espaces de coworking.

Le RGPD puis le confinement dû à la crise Covid amènent une recrudescence d'activité : le premier parce que, dans bon nombre de cas, il est aussi l'occasion de régler des problèmes d'organisation plus globale chez les clients (son application commence en effet par un audit général) ; le second parce qu'il a imposé le télétravail… qu'il a bien fallu systématiser.

Aujourd'hui, l'activité principale de ServiSoft reste liée à la gestion financière et administrative. Néanmoins, la priorité stratégique va au développement des deux autres missions. Ainsi, pour le RGPD, un service complet est assuré. Quant à ServiSoft KM, cette application initialement formatée pour les cabinets juridiques est maintenant proposée à toutes les PME, peu importe le secteur. Du moins celles qui possèdent quantité de documents numérisés.

Une version adaptée a donc été mise au point. Sa sortie a précisément lieu ce printemps. "Elle fonctionne comme un moteur de recherche local, qui explore le réseau informatique interne de la société cliente (intranet) et qui dresse une liste de tous les documents répondant aux critères voulus", détaillent les deux associés. Une série d'options enrichissent le processus. Il existe certes des logiciels concurrents sur le marché mais ceux-ci exécutent leurs recherches en interprétant le contenu des documents. Or, cette méthode est moins utile et moins rapide qu'une recherche par mots-clés." Aux yeux des cinq membres de ServiSoft, ce logiciel est "une sorte de Google interne pour PME."

Carte d'identité de l'entreprise

ServiSoft SRL

rue de Rosières 38
1301 Wavre
0475/ 27 63 12

Autres portraits de la même catégorie

  • VOCSens

    VOCSens, rendre visible l'invisible

    Spin-off de l'UCLouvain, l'entreprise VOCSens développe et commercialise des microcapteurs intelligents autonomes mesurant la teneur en gaz et composés volatils dans l'air.

    Lire la suite
  • Dutra

    Le durable, version mode et couture

    Mis en lumière pour son action durant la crise corona, le fournisseur de vêtements professionnels Dutra, à Wavre, défend un modèle de PME durable. Et entend agir ici et maintenant.

    Lire la suite