Séverine Moutquin

Créations textiles artisanales

Des accessoires personnalisés "made in Belgium"

13/02/18

Graphiste de formation, Séverine Moutquin s'est lancée dans la création textile artisanale, en sérigraphie, basée sur des motifs géométriques et graphiques. Ainsi est né Kotton.

C'est à l'académie de Watermael-Boitsfort que Séverine Moutquin a contracté le virus du design et de la production d'accessoires de mode. Elle y a approfondi les subtilités de la sérigraphie. Elle s'est ensuite spécialisée dans l'impression de motifs originaux sur du textile, lui permettant de proposer à sa clientèle pochettes, trousses, paniers, cabas, coussins, carrés de poche ou encore bandanas... Ces articles sont bien souvent réversibles, avec des motifs différents selon le sens, ce qui double leur potentiel artistique. "Je suis très flexible. Je propose à mes clients de choisir parmi mes gammes de motifs et couleurs et mes tissus afin de créer une pièce unique, qui corresponde à leurs désirs", explique la jeune femme.

Kotton s'est déjà fait un nom dans le monde du design. À l'origine, ce sont les proches et les amis de Séverine qui se sont approprié ses collections. Forte de leurs encouragements, elle a participé à des marchés de créateurs, dont certains très particuliers, basés sur l'image imprimée. De fil en aiguille, la clientèle s'est développée. La marque est aujourd'hui présente dans des boutiques de mode telles que Coucou, l'Open store, Sapristi ou encore "Belge une fois". Le site internet e-shop de Kotton et une présence massive sur les réseaux sociaux Facebook et Instagram sont aussi une formidable caisse de résonance pour le travail de l'artiste. "La sérigraphie demande beaucoup de rigueur et de précision, pour un rendu toujours singulier. J'imprime sur du tissu, coton essentiellement ou lin. J'utilise également le simili cuir pour créer un contraste de matière, par exemple sur les pochettes. Chaque création, faite main, est ainsi originale et unique", assure Séverine.

Elle réalise tout personnellement, de A à Z : dessin vectoriel sur ordinateur, préparation du cadre et du tissu pour l'impression, fixation, découpe des tissus suivant les patrons, assemblage et enfin couture. Ces dernières étapes sont les plus créatives et les plus intuitives, la jeune Bruxelloise y fait parler ses talents d'artiste, tout en sélectionnant des finitions originales et rafraîchissantes. "Je suis insatiable en matière de fermetures Éclair, pompons et autres accessoires de finition. Je ne peux m'empêcher d'en acheter en série, mais cela m'offre des possibilités infinies de combinaisons", sourit Séverine.

Carte d'identité

Kotton sprl

Séverine Moutquin
rue Jules Lebrun 15
1030 Bruxelles

 

L'économie circulaire sans avoir l'air d'y toucher

Kotton jouit de la reconnaissance "artisanat certifié" du SPF Économie. La production dans des ateliers partagés permet d'alléger les charges (eau, électricité, chauffage) et de mutualiser l'achat de matériel et autres matières premières. L'entreprise met un point d'honneur à s'approvisionner, autant que faire se peut, auprès de fournisseurs locaux, sur base de critères de durabilité (encres à l'eau, coton ou lin brut, papier recyclé, etc.) et dans une quête continue de nouvelles matières plus respectueuses de l'environnement.

"Je suis particulièrement attentive, pour des raisons tant financières qu'environnementales, à minimiser les déchets de tissus dans le cadre d'une optimisation des découpes et de la réalisation des patrons et des formats qui peuvent convenir à tous les articles", se félicite Séverine. Les chutes de tissu, aussi faibles soient-elles, ne sont d'ailleurs pas jetées : elles peuvent être retravaillées pour créer des accessoires plus minimalistes ou utilisées à des fins d'échantillons pour des nuanciers. Les accessoires de mode Kotton sont loin du "prêt-à-jeter". Fabriqués sur mesure, ils sont pour la plupart réversibles et multifonctions, ce qui incite à un attachement plus profond des clients et donc à une durée de vie plus longue.

L'artisane ne compte s'arrêter en si bon chemin. Elle souhaite élargir son offre, notamment avec des pochettes pour PC et tablettes. Et l'aspect personnalisable des articles sera encore accentué. Cela passera par le développement d'un outil de simulation en ligne, permettant aux clients de créer des accessoires totalement sur mesure, à façonner ensuite dans les ateliers de Kotton. Séverine compte en outre collaborer davantage avec d'autres créateurs pour leur fournir le tissu imprimé par ses soins. La plus-value artistique y est encore plus présente que dans les accessoires eux-mêmes.

Les services environnementaux de l'UCM

Fac-cir, passeport
pour l'économie circulaire

Dernier-né des services 4ECO UCM, Fac-cir (pour facilitateur-circulaire) propose aux entrepreneurs en post-création de concrétiser leur plan d'affaires en économie circulaire et de le confronter aux réalités du marché. Relecture des premiers contrats et des conditions générales de vente, développement commercial, recherche de partenaires/relais, soutien à la recherche de financement, accompagnement à la soumission de marchés publics... Fac-cir touche à toutes les dimensions de la vie de l'entreprise, via un parcours personnalisé.

02/743.83.98

eco-conception@ucm.be

Autres portraits de la même catégorie

  • Philippe Lafontaine

    Respectueux de l'animal et de l'homme

    Forestia n'est ni un parc d'animaux, ni une aire de jeux et accrobranches à ciel ouvert... mais tout ça à la fois et bien davantage.

    Lire la suite
  • Nancy Eissaoui

    Chyl : une cuisine saine et généreuse

    Nancy Eissaoui est passionnée par la santé et le respect de la planète. Son esprit d'entreprise bouillonnant l'a menée à la tête du restaurant Chyl.

    Lire la suite