Sonck, Smart Energy Solutions

Energies renouvelables

En roue libre

13/05/20

Gaëtan Sonck et Coralie Regout se sont lancés en 2013 dans la transition énergétique. Étudier, concevoir et concrétiser des projets liés aux énergies renouvelables est le cœur de l'entreprise Sonck.

Riche de ses dix premières années de carrière dans l'ingénierie pour l'agroalimentaire, Gaëtan Sonck est passionné par tout ce qui touche aux énergies renouvelables et en a fait sa profession. Avec une expertise dans les panneaux photovoltaïques, les pompes à chaleur géothermiques, l'hydroélectricité et le stockage d'énergie, l'équipe Sonck gère des projets en Wallonie et à Bruxelles, ainsi qu'en Flandre (dans une moindre mesure). "Une extension en France est possible dans les mois à venir, précise l'ingénieur en électromécanique. Nous effectuons au sein de nos locaux la vente, la conception et les calculs des structures, les plans d'exécution, l'achat et la commande des matériaux chez les fournisseurs, la préparation des paquets de matériel et la réception finale. Les techniques spécialisées comme la découpe laser, le pliage, le tournage-fraisage ou encore la pose des panneaux sont sous-traitées par des techniciens." Une gamme de produits destinée aux professionnels, principalement aux PME, est proposée. "On espère aussi aller vers les grandes firmes", ajoute le cofondateur. Le second public est résidentiel. "Concernant la structure, nous avons donc deux départements distincts car l'organisation diffère en fonction du type de clientèle."

Spécialiste en énergie renouvelable

Les pompes à chaleur géothermiques ont été le premier domaine de compétence de la société. "Au fur et à mesure de l'évolution, de nouvelles demandes sont arrivées, comme la rénovation des roues de moulins à eau." C'est ainsi que le deuxième secteur, l'hydroélectricité, s'est développé. Depuis 2014, la TPE réalise de petites centrales hydroélectriques à partir d'anciens moulins à aubes. Chaque site a ses spécificités, auxquelles l'équipe s'adapte pour proposer la solution idéale et sur mesure. "Les roues de moulin sont refabriquées, munies d'une génératrice, de tous les équipements nécessaires pour produire de l'électricité et également des vannes et système de contrôle des vannes pour régler les niveaux d'eau." Une quarantaine de rénovations ont été réalisées à ce jour.

"On a encore ajouté le photovoltaïque à notre gamme de services, en commençant par des projets industriels, puis résidentiels." C'est actuellement l'activité principale de Sonck. "Avec l'évolution des technologies, on s'est retrouvés face à des demandes de bâtiments et infrastructures non raccordés au réseau public. Il fallait améliorer leur situation énergétique car ces entreprises fonctionnaient sur des groupes électrogènes qui tournaient en permanence. On les a donc équipées de système de batteries avec des panneaux et les groupes électrogènes en complément."

Le dernier secteur approché par Sonck est celui de la transition vers les voitures électriques. "Actuellement, nous en avons quatre en interne. Comme la recharge pose les difficultés d'approvisionnement que l'on sait, nous avons fait produire une ligne de chargeur de voiture électrique à haute puissance à destination des concessionnaires automobiles ou d'autres professionnels qui voudraient offrir des vrais services de recharge performants à des clients qui viendraient manger dans leur établissement ou faire leurs courses."

Gérer la fin de vie des produits

Selon l'ingénieur, la durée de vie d'un panneau photovoltaïque est de plus de 30 ans. En Belgique, c'est l'association PV Cycle Belgium qui s'occupe de leur collecte et du recyclage. C'est une asbl agréée par les pouvoirs publics qui est l'équivalent de Recupel. "À l'achat, il y a une cotisation obligatoire pour PV Cycle, ce qui veut dire que les panneaux sont enlevés et recyclés gratuitement en fin de vie." Ils sont majoritairement composés de verre, d'aluminium, de silicium (ou de cadmium), de plastique et de câbles. La plupart de ces matériaux peuvent faire l'objet d'un recyclage pour ensuite servir à nouveau de matières premières dans la réalisation d'un panneau neuf ou d'autres applications industrielles. Le recyclage est constitué de deux étapes. Un premier démantèlement vise à séparer le verre des autres composants comme le cadre métallique, les boîtiers connectiques et les câbles électriques. Ensuite, le reste des éléments est débité en petites tablettes qui sont broyées et tamisées pour en extraire plus facilement les composants métalliques et le verre. En fin de chaîne, on retrouve donc des matériaux comme du verre, du plastique, du silicium et des métaux.

Créer des relations stables, de confiance, à long terme avec les fournisseurs, les sous-traitants et les clients est une valeur bien ancrée dans la société. "La notion de partenariat est importante pour nous. Une bonne partie de notre clientèle est régulière car elle connaît notre niveau de prix et de qualité. On essaye d'acheter au maximum chez le producteur des composants pour éviter d'avoir trop de maillons dans la chaîne qui n'auraient pas nécessairement une grande valeur ajoutée."

Travailler sur des concepts totalement nouveaux et innovants, comme la création d'un réseau autonome, est aussi un moteur qui anime Gaëtan et son équipe. "On fait beaucoup de recherche et développement en annexe des projets. C'est un axe sur lequel il faut nécessairement travailler, afin de s'améliorer et innover continuellement. C'est le cœur de notre métier", conclut l'entrepreneur.

Carte d'identité de l'entreprise

Sonck Consult

rue du Luxembourg 10
4280 Hannut

[ sonck.be }

  • EmploisGaëtan Sonck et Coralie Regout : le gérant et son épouse, 13 personnes en interne + des collaborations avec 10 à 15 indépendants
  • Contact

Autres portraits de la même catégorie

  • AMB

    La circularité des déchets médicaux

    Depuis près de vingt ans, le groupe familial montois AMB développe des équipements innovants pour le traitement les déchets médicaux. Son champ d'action est planétaire.

    Lire la suite
  • Radiance 35

    La juste lumière au juste endroit

    Le bureau liégeois Radiance 35 crée la lumière qui habille, protège, embellit et dessine les contours de nos villes. Une approche multidisciplinaire pour Isabelle Corten.

    Lire la suite