Concours Bel RTL
Ils ont osé, ils ont gagné !

La première édition du concours "Osez entreprendre", organisé par UCM, Bel RTL et CBC Banque, a couronné trois porteurs de projet. Présentation de ces futurs chefs d'entreprise.

Les lauréats entourés des partenaires, avec à l'arrière-plan Patrick Weber (journaliste RTL) et Bruno Wattenbergh (chroniqueur économique).

Le challenge d'organiser un concours d'une telle envergure était grand et inédit. En rassemblant l'expertise de chacun des partenaires (UCM, CBC Banque et Bel RTL), "Osez entreprendre" allait permettre à trois starters de remporter un cadeau d'une valeur de 10.000 euros pour l'accompagnement et le lancement de leur entreprise.

L'appel à projets a eu lieu sur l'antenne de Bel RTL, au travers d'une vidéo, agrémentée d'un document de présentation. Ensuite, un jury composé d'experts du monde de l'entrepreneuriat et de chefs d'entreprise a retenu une demi-douzaine de candidats. C'était en novembre dernier. L'étape suivante fut de soumettre leurs projets au vote du public et des auditeurs de Bel RTL afin de départager les finalistes et consacrer trois lauréats.

Qui sont-ils ? Jean-Baptiste Corbisier (21 ans) est le Wallon de l'étape. Il étudie à l'Université de Namur et est le créateur de Briocoli. "Il s'agit d'un drive zéro déchet, permettant de commander des produits non alimentaires en ligne, en bocaux consignés, et de les récupérer en épiceries zéro déchet partenaires, explique le jeune homme. Briocoli n'est donc pas qu'un simple drive puisqu'il intègre la composante zéro déchet et devrait être le déclic pour se diriger vers ce mode de consommation. Cela permet aussi aux épiceries d'augmenter leur visibilité et leur portée", conclut-il. Jean-Baptiste est accompagné par l'incubateur namurois LinKube et par l'UNamur.

Bruxelloise, Inès Mottale (19 ans) vient de créer Smart Travel. C'est une application qui met en relation les passagers d'un même transport. "L'utilisateur annonce son trajet et prend connaissance du profil des autres voyageurs. Il peut entamer une discussion, échanger de bons plans mais aussi rompre sa solitude. Les raisons d'utiliser Smart Travel sont multiples et nombreuses", détaille la jeune fille. Un récent sondage mettait en lumière un intérêt très prometteur pour l'utilisation de l'application par un public de voyageurs. Inès collabore avec trois autres jeunes – l'un d'eux l'a représentée à la remise de prix (photo) –sur ce projet qui démarre à Bruxelles puis s'étendra à d'autres grandes villes belges, avant l'international.

Enfin, Jean-Denis Paschal (25 ans) de Bruxelles est parti du constat que le Belge ne remplace pas assez fréquemment son matériel dentaire. Avec Daily Smile, il propose de livrer trimestriellement brosse à dents et dentifrice, à domicile, moyennant un abonnement mensuel. Plusieurs contenus de colis sont proposés, en fonction de l'âge des utilisateurs mais aussi des valeurs (bio/vegan) ou des besoins spécifiques. Un réseau de dentistes serait déjà intéressé de promouvoir cette offre.

Les prix

Chacun des trois gagnants a remporté une campagne publicitaire sur l'antenne de Bel RTL, une visibilité dans les médias généralistes, un chèque de 2.000 euros sur un compte CBC mais aussi l'accès à un éventail de produits proposés par l'UCM. Citons l'accompagnement à la réalisation du business plan (1.000 euros) et à la stratégie de communication (500 euros), une formation UCM Academy, l'accès au réseau d'affaires UCM et les avantages liés à l'affiliation Mouvement, soit un accompagnement juridique, des invitations aux événements de réseautage et un abonnement d'un an à UCM Magazine.

Autres actus se rapportant au sujet

  • Enquête sur l'utilisation des écochèques
    Des achats plus responsables

    Les écochèques permettent d'acheter une large gamme d'articles et de services. La liste a encore été récemment complétée.
    Lire la suite
  • Titres-services
    Unitis dissoute

    Les responsables d'Unitis ont décidé de dissoudre l'asbl pour intégrer totalement leur activité au sein d'UCM.
    Lire la suite
  • Paiements électroniques
    La baisse des tarifs ne se fait pas sentir

    Depuis 2015 le prix a baissé de 2 % à 26 %. Alors pourquoi les commerçants ont-ils un ressenti différent ?
    Lire la suite
  • La musique doit se payer
    Unisono, la plateforme qui simplifie les démarches

    Il faut payer des droits d'auteur à la Sabam et des droits dits voisins à la Simim et à Playright. Cela fait des années qu'UCM demande à ces trois sociétés de s'harmoniser. Message reçu.
    Lire la suite